Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Les compagnies chinoises se pressent aux portes de la Réunion


L’île de la Réunion attise les convoitises des compagnies aériennes chinoises. C’est l’un des principaux enseignements tirés de la visite de l’ambassadeur chinois en France, selon lequel plusieurs compagnies régionales étudieraient la question de très près. Mais les compagnies chinoises ne sont pas les seules sur le dossier : Air Austral a sollicité les autorités chinoises depuis 2010.



Les compagnies chinoises se pressent aux portes de la Réunion
Le projet d’une ligne directe entre la Réunion et la Chine prend forme, et les ambitions des compagnies chinoises ne s'avèrent pas forcément incompatibles avec celles d’Air Austral. Les intérêts convergents pourraient ainsi déboucher sur un accord qui bénéficieraient aux différents acteurs du dossier. D’autant que la Réunion, et plus généralement les « Iles Vanille » - un projet de promotion commun entre Madagascar, Mayotte, les Seychelles, Maurice, les Comores et la Réunion – se sont lancées dans une opération séduction au sein de l’Empire du Milieu. Une importante délégation chinoise était la semaine dernière sur l'île et le directeur de l’Ile de la Réunion Tourisme (IRT), Pascal Viroleau, vient d’effectuer une visite de 5 jours en Chine, au cours de laquelle la problématique aérienne a bien sûr été abordée.