Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Dimanche 1 Janvier 2012

Les compagnies européennes interdites de carburant en Iran



L’Iran est actuellement sous le coup de plusieurs sanctions internationales dont l’interdiction aux avions iraniens de se ravitailler en carburant dans les aéroports européens. La République islamique a annoncé le 31 décembre 2011 prendre des mesures de réciprocité à l’encontre des compagnies des pays qui lui refusent l’accès au kérosène.



Les compagnies européennes interdites de carburant en Iran
Tout comme les États-Unis, l’Union Européenne a adopté plusieurs sanctions contre l’Iran. L’une d’elles consiste à refuser de faire le plein en carburant des avions iraniens présents sur les pistes des aéroports européens. Téhéran a donc décidé en représailles de faire subir le même traitement aux compagnies européennes qui se posent sur son sol. Le chef de la plate-forme internationale Imam Khomeini a annoncé cette directive gouvernementale le 31 décembre 2011. «Par mesure de réciprocité, nous ne fournissons pas de kérosène aux compagnies aériennes de pays qui ne fournissent pas de carburant à nos compagnies», a-t-il confié à l'agence Isna. Des transporteurs européens et arabes n’auraient ainsi pas pu faire le plein sur l’aéroport de Téhéran Imam Khomeini. Un blocage du ravitaillement en carburant des appareils européens avait été mené en avril 2011 pour les mêmes raisons.
En octobre dernier, le ministère iranien des Affaires étrangères avait déjà mis en garde les transporteurs occidentaux des nations qui avaient refusé du carburant à Iran Air et Mahan Air que le même sort leur serait réservé dans les aéroports iraniens. Les avions de la République islamique d'Iran se sont également vus refuser l’accès aux cuves de plates-formes du Golfe et d’Asie du sud-ouest. L’Iran aurait ainsi également sanctionné des compagnies arabes.