Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Lundi 12 Novembre 2012

Les compagnies russes veulent "confisquer" pendant le vol l'alcool acheté en Duty Free



L’alcool et l’aérien ne font pas toujours bon ménage. L’ébriété des passagers, et parfois même des équipages, perturbe régulièrement le bon déroulement des vols. Les compagnies russes, lassées de voir leurs activités chamboulées par des individus en état d’ivresse, demandent à leur gouvernement de les autoriser à confisquer l’alcool transporté par les passagers.



Les compagnies russes veulent "confisquer" pendant le vol l'alcool acheté en Duty Free
L’amendement au code d’aviation proposé concernerait les bouteilles achetées en Duty Free avant l’embarquement, a rapporté le journal Rossiiskaya Gazeta, le 12 novembre 2012. La mesure, soutenue par le ministre des Transports russe, prévoit que l’alcool acquis avant le décollage soit récupéré par les hôtesses lorsque les passagers montent à bord. Et elles ne leur rendraient qu’après l’atterrissage. De plus, les bouteilles achetées en duty free dans l’avion ne seraient remises aux voyageurs qu’une fois les roues de l’appareil posées sur le tarmac.
Pour dissuader les abus de boisson sur les vols, l’amende réservée aux comportements déplacés ou violents sous l’emprise de l’alcool sur une ligne russe est passée de 100 roubles à 1500 roubles en 2009 (2,5 € à 37 €). Mais cette augmentation semble avoir eu peu d’effet. Selon une source gouvernementale, un transporteur russe aurait rapporté plus de 1000 incidents en vol dus à l’alcool au cours des derniers 18 mois. Par contre, les amateurs d’un petit verre à 10000 mètres d’altitude peuvent se rassurer ! L’alcool serait toujours présent dans les chariots des hôtesses lors du service des collations et repas à bord. A boire avec modération, bien sûr…