Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Les comparateurs de billets d'avion épinglés par la DGCCRF


La direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) s'est penchée sur les pratiques commerciales des comparateurs de prix des billets. Au terme de son enquête, elle a dressé 9 PV à l'encontre de ces sites pour «pratiques trompeuses» selon le Parisien.



Lors de son enquête, la direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) a constaté «une avalanche de surcoûts» entre le prix annoncé et la facture finale proposée par les comparateurs de billets. Parmi les entorses au code de la consommation, on peut citer l'ajout de frais de dossier, les charges supplémentaires en fonction du mode de paiement ou encore un manque d'information sur les prix des bagages enregistrés.

Bercy précise au Parisien que «Sur vingt sites de comparateurs, de plates-formes de réservation en ligne et de compagnies aériennes visitées, plus de la moitié ont commis des infractions graves» dont parfois des «pratiques commerciales trompeuses». Les contrôleurs ont ainsi dressé 9 procès-verbaux. Cinq des sites incriminés ont reconnu leurs torts et accepté de payer «entre 100 000 euros et 150 000 euros». En outre, des modifications sur les règles d'affichage des sites ont été effectuées ou sont en train de l'être.

Le e-commerce et la défense des clients semblent être au cœur des préoccupations des institutions. Appelée à se prononcer sur un différend entre Air Berlin et une association de consommateurs allemande en janvier dernier, la Cour de Justice de l'Union européenne avait estimé elle aussi que le prix définitif des billets devait être indiqué d'emblée sur les sites internet.






1.Posté par Francois Laurain (CWT) le 12/02/2015 10:10 (depuis mobile)
Un argument de plus pour nos amis acheteurs qui sont constamment challengés par leurs clients internes sur des prix soit-disant plus compétitifs que ceux proposés par le biais de leur agence de voyage !