Mercredi 5 Septembre 2012

Les e-cigarettes, peu appréciées par les compagnies américaines, mauvaises pour la santé?


Inquiet face aux possibles effets de la vapeur dégagée par les cigarettes électroniques sur la santé des passagers, le ministère du transport américain proposait en novembre 2011 de les interdire de vol par précaution. Sous le même motif, plusieurs compagnies des USA n'ont d'ailleurs pas attendu ce texte pour les proscrire sur leurs lignes. Une récente étude de l’université d’Athènes semble leur donner raison : ces machines auraient un effet néfaste sur les capacités respiratoires.



Les e-cigarettes, peu appréciées par les compagnies américaines, mauvaises pour la santé?
Lors du congrès annuel de la Société européenne des maladies respiratoires, le professeur Christina Gratziou a souligné que lors de son étude «Nous avons constaté une résistance immédiate à l'inhalation d'oxygène, ce qui suggère que les cigarettes électroniques ont des effets négatifs immédiatement après leur inhalation». Ainsi pendant une dizaine de minutes, moins d’air parviendrait dans les poumons des utilisateurs de cet appareil lorsqu’ils inspirent. Mais la scientifique précise «Néanmoins, plus de recherche doit être effectué pour savoir si ces effets perdurent à long terme».
Si la respiration semble impacté par cette habitude, une étude parue une semaine plus tôt assurait que le subterfuge au manque de cigarettes n’avait pas de conséquence sur le cœur.

Notez






Qui sommes nous ? - Conditions Générales d'Utilisation
Partenaires et sites recommandés : Vacances Pratiques, twitter, Google France, Santé voyage

Numéro de Commission Paritaire des Publications et Agences de presse : 1216 W 90128
Numéro d' ISNN - 2105-049X - Numéro de déclaration à la CNIL : 1391313

 

 Deplacements Pros.com est membre du Syndicat de la Presse d'information en ligne (Spiil).

Deplacements Pros.com est membre du Centre Français d'Exploitation du Droit de la Copie.

Merci de le signaler à votre entreprise afin qu'elle rajoute Deplacements Pros.com sur sa liste des sources d'informations consultées par son personnel.