Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Les entreprises de l’aérien progressent sur la formation, la santé et la sécurité au travail


La Fédération Nationale de l’Aviation Marchande (FNAM) a dévoilé le 8 avril 2013 son baromètre Observatair 2011 qui présente les tendances sociales des entreprises du secteur aérien. Il montre un net recul des créations d’emploi en 2011 par rapport à 2010. Néanmoins, les autres indicateurs sociétaux sont en progression à un niveau avancé comme les investissements dans la formation des salariés et la prévention sur la santé et sécurité au travail.



AF / Virginie Valdois
AF / Virginie Valdois
La FNAM a interrogé 38 entreprises ou groupes d’entreprises représentant 50 entités juridiques pour établir son baromètre 2011. Elles réunissent ensemble près de 85% des effectifs du transport aérien.
Selon le Baromètre Observatair 2011, la principale faiblesse pour le secteur en 2011 a été l’emploi. En effet, 62 % des sociétés interrogées ont déclaré avoir maintenu ou augmenté leurs effectifs cette année-là alors que ce chiffre était de 72 % un an plus tôt. De plus, seulement 39 % des entreprises avaient l’intention de créer de l’emploi en 2012, «ce qui illustre la dégradation de l’emploi dans le secteur», explique l’étude.
Néanmoins, de belles avancées ont été observées sur la Formation des salariés et la Santé et sécurité au travail. L’indicateur Formation a connu la plus forte croissance depuis 2010 puisque 92 % des entreprises ont formé au moins 50 % de leurs employés sur les 2 dernières années (contre 77% un an plus tôt). «Ce taux très élevé s’explique du fait de l’importance des formations réglementaires dans notre secteur», indique la FNAM. En 2011, 95 % des sociétés avaient mis en place un système de management de la santé et de la sécurité au travail alors qu’elles n’étaient que 65 % en 2009
Le baromètre remarque également que 82 % des entreprises intéressent leur salarié à leur performance, contre 77% un an plus tôt. 9 sociétés sur 10 ont mis en place des contrats de prévoyance couvrant au moins trois risques (décès, frais de santé, maladie ou inaptitude). Les indicateurs relatifs à la vie personnelle et vie professionnelle, l’insertion des jeunes, et l’emploi des personnes handicapées se stabilisent quant à eux autour de 6 entreprises sur 10.