fdc080474b4521c1a47328b67a8c23be.txt
Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Jeudi 23 Mars 2017

Les fautes d'orthographe font perdre des millions d'euros aux entreprises





DeplacementsPros est loin d'être un exemple en la matière, nous faisons fréquemment des fautes et nos lecteurs ne se privent pas de nous le rappeler. Souci d'aller vite, erreur grammaticale, tout est possible chez nous comme dans vos propres courriers ou vos e-mails, nul n'est infaillible en la matière !

Mais il semble que désormais, au-delà des linguistes et autres professeurs, des chefs d'entreprises s'inquiètent de cette situation car "Une simple faute d'orthographe sur le portail d'une entreprise peut faire chuter de moitié les ventes en ligne", indiquait récemment à la BBC Charles Duncombe, un homme d'affaires britannique désespéré par les faibles connaissances orthographiques et grammaticales des demandeurs d'emploi qu'il rencontre.

Manque de crédibilité, de confiance, la faute grammaticale peut ruiner une réputation. Et si l'on en croit cet article de la RTBF, les francophones sont tout autant touchés que les anglophones ! Une bonne raison pour bien se relire...



1.Posté par Véro le 24/03/2017 10:06
les francophones sont tout autant touchés que les francophones ! Une bonne raison pour bien se relire...
Eh oui. :-)

2.Posté par Nicole FONTAINE le 24/03/2017 11:17
C'est vrai qu'il faudrait se relire, car il n'y a pas que les fautes d'orthographe.... Peut-être vouliez-vous dire que "les francophones sont tout autant touchés que les anglophones " ?? Sans rancune. Cordialement.

3.Posté par Farida B. le 24/03/2017 11:34
Bonjour,
"les francophones sont tout autant touchés que les francophones"? Vous vouliez certainement dire "les francophones sont tout autant touchés que les anglophones" je présume ? Il n'y a pas que les fautes orthographiques et grammaticales qui peuvent poser problème ... il faut du sens à ce qu'on écrit aussi et surtout se relire pour éviter ce genre de fautes d'inattention. J'essaye personnellement autant que faire se peut, de me relire, une fois, deux fois avant d'envoyer un mail, un courrier, et même mes sms. Je pense que ceux qui sont à la rédaction d'articles ou d'ouvrages destinés à être diffusés largement (presse écrite, presse internet, éditeur, web master ....) se doivent d'être encore plus vigilants. J'ai parfois les yeux qui saignent quand je lis les mails que je reçois de secrétaires de direction, d'assistantes de grands pontes de la médecine, de dirigeants parfois. Le plus triste, c'est que ces manquements se généralisent et notre belle langue française s'en va à vau l'eau ... les réseaux sociaux en sont un exemple flagrant, alors que diable, faisons tous un effort pour y remédier.
Bien à vous

4.Posté par Bourgine le 28/03/2017 11:19
Bonjour, tous ces 'post' sont terriblement (au sens français, pas canadien) vrais. Et encore ils ne mentionnent pas les erreurs grossières comme 'pallier à quelque chose (on dit 'pallier qq chose') ou les fausses expressions comme 'au temps pour moi' (on écrit 'autant pour moi') etc. Bref ce n'est pas la nouvelle réforme qui nous aidera non plus. Cordialement
MathInnées