Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels


Les femmes et les enfants d’accord




Une dizaine d’entreprises californiennes viennent de mettre en place une initiative intéressante : les voyageurs d’affaires de ces sociétés pourront emmener femme(s) et enfants avec eux si la durée de leur déplacement dépasse deux semaines. Bon, ce n'est sans doute pas un hasard si cette expérience qui vient de débuter est lancée par des patrons tous issus du monde des nouvelles technologies. Sans doute un univers plus novateur que les autres.

A la base de cette initiative présentée par le Los Angeles Times, une étude réalisée par un cabinet de coaching en management du personnel, réalisée en 2009, qui expliquait très clairement que l’efficacité commerciale et technique n’est jamais aussi bonne que lorsque l’on se retrouve proche de ses repères familiaux. Difficile de taxer les auteurs de ce travail de doux rêveurs : deux d’entre eux sont sortis majors de Stanford et sont considérés comme des gourous de la gestion d’équipes. De fait, il est évident que la stabilité engendre l’efficacité. Ce n’est pas une découverte. De là à l’appliquer à des sujets aussi sensibles, voire coûteux, que le voyage d’affaires, on est admiratif. D’autant que les politiques voyage de ces déplacements sont assez favorables aux familles : remboursement des frais de voyage en voiture (50 % des frais d’avion) et prise en charge des chambres d’hôtels supplémentaires (à hauteur de 100 $ pour la famille). C’est déjà bien. A la clé de ces efforts financiers, les entreprises qui participent à cette expérience de six mois se sont fixés des objectifs ambitieux. Pour les chefs de projets concernés, comme pour les intégrateurs-commerciaux, la hausse moyenne d’efficacité se mesure en journées d’ingénieurs économisées. Si les résultats sont bons, et beaucoup le pensent déjà, le test sera étendu pour deux ans et d’autres entreprises pourraient alors rejoindre l'expérimentation. Dans le cas contraire, les enfants se souviendront que c’était sympa, les vacances avec papa.

Philippe Lantris

Mercredi 24 Mars 2010


Notez