Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Jeudi 19 Novembre 2015

Les frontières de l’Europe sont elles « une passoire » ?



Les voyageurs d’affaires peuvent s’attendre à devoir multiplier les preuves de leur identité ces prochaines semaines et de nombreuses voix s’élèvent pour demander un renforcement du dossier passager, le fameux PNR, déjà évoqué lors des attentats de Charlie mais bloqué par l'Europe. Le fait est que la présence à Paris de Djihadistes notoires pose beaucoup de questions.



Ces questions, Le Point par exemple les évoque, estimant avec les experts que "La présence aux portes de Paris (…) du djihadiste belge Abdelhamid Abaaoud, tué mercredi dans le raid policier de Saint Denis, révèle des défaillances majeures dans le système de contrôle aux frontières de Schengen ". Et le magazine de conclure : "Le massacre du 13 novembre à Paris, avec son effroyable bilan, va certainement conforter ceux qui, dans les administrations et les partis politiques européens, plaident depuis des années pour un renforcement des contrôles aux frontières et une amélioration des structures de coopération entre services de renseignements, surtout en matière d'antiterrorisme". Le passeport biométrique et ses empreintes, si pratique pour les contrôles automatiques aux frontières, reste un système encore peu fréquent en Europe. Il permet pourtant d'éviter qu'un fraudeur ne se transforme pour ressembler le plus possible à la photo d'un document volé, ce qui semble être désormais la technique usité. Les voyageurs d'affaires qui n'en auraient pas encore ont tout intérêt à ne pas attendre pour le demander. Nul doute qu'il leur facilitera très vite la vie professionnelle.