Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Jeudi 3 Février 2011

Les hologrammes débarquent dans les aéroports anglais



L’information aux voyageurs entre dans une nouvelle ère en Grande-Bretagne : depuis peu, les aéroports de Manchester et de Londres-Luton sont équipés d’employés virtuels, projetés en hologramme pour fournir des renseignements nécessaires aux passagers, et réduire ainsi les files d’attentes. Holly et Graham pourraient bien devenir les meilleurs amis des voyageurs anglais.



Un voyageur bien informé en vaut peut-être deux. Il représente aussi et surtout un gain de temps dans les files d’attente, s’il a au préalable rempli les règles en vigueur pour passer les contrôles de sécurité. Partant de ce constat, les responsables des aéroports de Manchester et de Luton s’en sont remis à la technologie pour améliorer l’information des passagers. Des projections en hologrammes d’employés travaillant réellement au sein de l’aéroport de Manchester de Manchester, Julie Capper et John Walsh, renseignent depuis vendredi les voyageurs. Sortir son ordinateur du bagage à main, préparer sa carte d’embarquement ou connaître les volumes de liquide autorisés : autant d’informations destinées à accélérer les procédures de contrôles, et réduire l’attente des voyageurs.

Ironie de l’histoire, la démarche entreprise à Manchester était imitée quelques jours plus tard à Londres-Luton : Holly et Graham, les deux employés virtuels, ont été développés dans le même temps que leurs « holo-logues », tandis que les deux aéroports pensaient proposer un service inédit.

Une fois l'effet de surprise passé, les voyageurs d'affaires apprécieront sûrement la démarche qui, si elle ne suffit pas à révolutionner les procédures de contrôle, aura au moins l'avantage de l'originalité. Et, qui sait, les passagers déserteront peut-être les files d'attente pour apprécier cette borne d'information dernier cri ?