Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Les hommes sont plus pointilleux sur les couleurs de leur chambre


Dans l’inconscient collectif, la déco est un plutôt «truc de fille». Pourtant la recherche d'une étudiante montre que les hommes sont plus sensibles aux couleurs de leur chambre lors du choix d’un hôtel !



Les hôteliers portent beaucoup d’attention à la décoration de leurs chambres et ils ont raison. L'étude réalisée par Vanja Bogicevic, étudiante en Master à l’université South Florida Sarasota-Manatee, révèle que la palette des couleurs utilisée attire des clientèles très différentes. Lors de son expérience, elle a pris une photo du Ritz-Carlton Sarasota équipée d’un lit king size et elle en a successivement altéré les couleurs ou les fournitures. Les participants devaient regarder les différents clichés et dire s’ils réserveraient ou non cette chambre. «Les couleurs que les hommes choisissent sont habituellement marron foncé, bleu, gris tandis que les femmes choisissent rose, violet, orange, et jaune était une couleur neutre avec turquoise», a expliqué au journal Bradenton l’étudiante. Elle précise également que les pièces personnalisées présentent des probabilités plus grandes d’être réservées. Enfin elle a aussi fait une découverte surprenante : les hommes sont beaucoup plus pointilleux sur les couleurs que les femmes ! Si les clientes n’ont généralement pas de préférence très marquée entre la palette des couleurs masculines et féminines, ce n'est pas le cas de leurs homologues masculins.
Côté style, l'étude montre également que les moins de 45 ans optent pour le contemporain tandis que les plus de 45 ans privilégient le style Tudor. Le doyen du College of Hospitality & Technology Leadership qui a travaillé également sur cette enquête souligne que «Parfois les gens ne disent pas consciemment que le design est bien, mais la satisfaction constitue une part de leur réaction inconsciente. C’est la beauté de la chose qui les séduit. Nous – les chercheurs en hôtellerie et accueil – nous ne pensons pas normalement à cela. Nous pensons au niveau de service!», conclut-il.
Face à ces résultats, les scientifiques conseillent deux options aux hôteliers. La première : avoir une chambre neutre que les clients pourraient personnaliser en choisissant la couleur des coussins et des draps ou encore avoir des fournitures et une literie réversible dont chaque face aurait un style différent. L’autre solution serait de cibler directement une clientèle précise lors de la rénovation des chambres comme les voyageuses d’affaires ou les seniors.