Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Les parkings des aéroports belges sont particulièrement onéreux


Certains voyageurs d'affaires frontaliers choisissent de prendre leur avion en Belgique plutôt qu'à Lille et CDG. Mais si ce choix est suvent pratique, il n'est guère économique ! Une étude du site de voyage néerlandais vlieginfo.nl révèle que les places de stationnement dans les aéroports belges sont plus chères que celles d'Allemagne et des Pays-Bas. La démonstration se confirme également en partie avec les parkings des plates-formes de Lille et CDG.



Le "dépose minute" ("KissnFly") de l'aéroport de Bruxelles
Le "dépose minute" ("KissnFly") de l'aéroport de Bruxelles
L'étude montre que les parkings des aéroports belges sont particulièrement chers par rapport à leurs voisins allemands et belges. C'est à Brussels Airport qu'on découvre la formule 7 jours la plus élevée à 89 €. A titre de comparaison supplémentaire, 8 jours de stationnement à l'aéroport de Lille débute à 40€ tandis que l'offre éco 7 jours à CDG est à 85€. Selon l'étude, les autres plates-formes belges ont également des offres de stationnement élevées. Les parkings de la piste de Liège coûtent 45€ pour 3 jours et 60€ pour une semaine. L'aéroport low-cost de Charleroi affiche également des tarifs qui ne le sont pas, low costs: 53 euros pour 3 jours et 81€ la semaine. L'aéroport d'Ostende-Bruges est naturellement moins cher car moins fréquenté: les 3 jours de stationnement sont à 24€ et 7 jours à 56€. Les passagers doivent se rendre dans l'aéroport allemand de Münster Osnasbrück pour profiter des parkings les plus économiques : 15€ pour 3 jours et 27€ pour une semaine.
L'analyse précise que les tarifs des stationnements ont grimpé de 6% en Belgique et 18% en Allemagne depuis 2012. En revanche, ils ont baissé de 12% aux Pays-Bas.