Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Les passagers aiment les nouvelles technologies qui facilitent leur voyage


Dans une étude publiée en juin dernier, SITA révélait que les compagnies aériennes investissaient de plus en plus dans les nouvelles technologies. Cet engouement est partagé par les passagers. Les voyageurs sondés pour la 9eme édition de SITA/Air Transport World Passenger Survey assurent qu'ils n'ont pas de problème avec le personnel qui porte des appareils électroniques mobiles comme des Google Glass et smartwatches.



En effet, 77 % des 6277 passagers sondés par SITA ont confié qu'ils seraient à l'aise avec les technologies portables utilisées pour faciliter leurs déplacements. Si les voyageurs acceptent si facilement ces nouveaux appareils, c'est qu'ils sont eux-mêmes des adeptes de ces gadgets. 97 % des personnes interrogées se déplacent avec un smartphone, une tablette ou un ordinateur portable. Une personne sur 5 voyage avec les trois appareils dans ses bagages.

Les voyageurs utilisent les services mobiles
L'étude révèle également que 76 % des sondés utilisent les applications des compagnies aériennes. 43 % reconnaissent qu'elles améliorent leur voyage. Néanmoins, 53 % des passagers souhaitent avoir des alertes plus personnalisées sur leur téléphone en cas de retard. 57 % voudraient des cartes des aéroports et les directions sur leur appareil tandis que la moitié des sondés veulent utiliser leur smartphone pour embarquer.

L'appli pour faciliter le voyage
56 % des personnes interrogées réclament également des connectivités leur permettant d'avoir accès au système de divertissement en vol avec leur smartphone, tablette & co. Quasiment la même proportion (54 %) veut pouvoir recevoir et envoyer des mails et texto ou encore passer des appels pendant le vol. 45 % des passagers utiliseraient également leur téléphone ou autre pour acheter de la nourriture et des boissons ou consulter le catalogue duty-free.
Les voyageurs sont encore assez réticents à partager des informations personnelles pour recevoir des offres commerciales. Néanmoins, si l'objectif est d'améliorer leur transit – par exemple pour réduire l'attente à l'aéroport – 40 % d'entre eux sont prêts à donner leur localisation. Le taux monte à 72 % si cela permet d'avoir des services plus personnalisés.