Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Les passagers d'Air Canada pourraient déserter la compagnie


Les tensions sont toujours grandes entre Air Canada et ses pilotes. Les premières victimes de leurs difficultés à s'entendre sont les passagers. Vendredi 13 avril et une partie du samedi 14 avril, des milliers d’entre eux se sont retrouvés bloqués au sol à cause d’une action des navigants. Le journal La Presse a rapporté que ce troisième mouvement en moins d’un mois pourrait porter préjudice à la compagnie alors que les réservations estivales commencent.



Les passagers d'Air Canada pourraient déserter la compagnie
Plus de 100 vols ont été annulés par Air Canada le vendredi 13 avril et le samedi matin à cause d’un taux important absentéisme chez les pilotes. De nobreux navigants en conflit avec leur direction avaient pris des congés maladie alors qu’ils étaient en bonne santé. Voyant son trafic fortement perturbé - surtout à l’aéroport de Toronto - la direction a porté plainte au Conseil canadien des relations industrielles et obtenu une ordonnance pour que les pilotes reprennent le travail. L’institution a en effet estimé qu’il s’agissait d’une grève illégale. Selon Gabor Forgacs, de l'école de gestion Ted Rogers de l'Université Ryerson, à Toronto, interrogé par le quotidien La Presse le 13 avril 2012, la compagnie risque de voir sa clientèle se tourner vers la concurrence «Si les voyageurs sont inquiets, il leur importera peu de payer un tarif différent en échange de la certitude de voir leur transporteur les emmener où ils doivent aller». Puis il a ajouté «Les annulations donnent en outre raison aux voyageurs qui prennent la décision de traverser la frontière américaine pour aller profiter des vols à meilleurs prix». Depuis 2010, Air Canada est en désaccord avec ses employés sur la renégociation des contrats de ses pilotes et sujette à de nombreuses grèves.