Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Les pilotes de Transavia veulent être associés aux discussions


Alors que leurs conditions de travail et le développement de leur compagnie sont au cœur de la grève des pilotes d'Air France, les pilotes de la compagnie loisir d'Air France n'étaient jusqu'ici pas consultés! Ils demandent à participer aux discussions.



Le communiqué du SNPL Transavia Alpa:

"Suite à l’échec des négociations concernant l’ensemble des revendications faites par ses pilotes depuis plusieurs mois, Air France se retrouve engagée dans un conflit majeur avec une grève largement suivie depuis trois jours.
Cependant, nous constatons qu’à ce jour, les désaccords sont focalisés sur l’évolution du Moyen courrier d’Air France, de Transavia ainsi que Transavia Europe. Les risques redoutés par les pilotes d’Air France sont le transfert d’activité et la délocalisation de l'emploi français.
Ainsi les pilotes de Transavia se retrouvent au coeur d'un conflit et d’une négociation dont ils ne sont pas les initiateurs, et qui pourrait avoir des conséquences sur leur avenir et leurs conditions de travail.
C’est pourquoi, le Bureau SNPL Transavia, unique syndicat des pilotes de Transavia France, demande à être associé aux discussions qui les concernent en premier lieu. Il veut ainsi partager son expérience acquise depuis la création de Transavia il y a maintenant presque huit ans et apporter ainsi une note constructive à la réflexion déjà engagée".

Deux curiosités dans cette intervention:
- Comment se fait-il que la direction de la compagnie ne les ai pas associés aux discussions?
- Pourquoi le SNPL France Alpa, le syndicat des pilotes de la maison mère, n'ont pas plus pensé à les associer qu'ils ne l'ont fait pour leurs confrères de Hop! ?