Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Lundi 30 Mai 2016

Les pilotes du SNPL font le choix de la grève dure à Air France



Air France pourrait avoir bien du mal à éviter une grève dans les semaines à venir. La majorité des adhérents du SNPL Air France ALPA se sont exprimés en faveur d'un mouvement social lors du référendum clos le 30 mai 2016.



68% des pilotes adhérents du SNPL Air France ALPA ont voté Oui à la possibilité de recourir, si nécessaire, à un mouvement social de plus de 6 jours. Ce ne sont pas forcément 6 jours d'affilée : si les pilotes prennent modèle sur le dernier conflit chez Lufthansa, les mouvements d'une journée ont largement perturbé la compagnie en "épargnant" en partie les voyageurs, contrairement à l'automne dernier en France. Après ce vote (78% d'électeurs), le syndicat estime en tous cas que "Ce résultat sans appel, conséquence d’un dialogue social désastreux, montre que les pilotes sont déterminés à prendre en main leur avenir et à compter dans celui d’Air France".

Philippe Evain, Président du SNPL Air France ALPA souligne dans un communiqué: "Forts du soutien massif des pilotes, nous allons maintenant agir, en coordination avec les autres organisations professionnelles de l’entreprise, afin de mettre un terme à cette politique de délocalisation, de démantèlement et de réduction obsessionnelle des coûts“. Sans doute une main tendue vers les organisations syndicales d'autres catégories, les PNC semblent également très remontés actuellement.