Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Les pilotes plébiscitent la modération des taxes aéroportuaires demandée par le CCA


La Commission Consultative Aéroportuaire (CCA) aura réussi là où d'autres ont échoué : mettre d'accord le SNPL France ALPA et la FNAM. Comme l'organisation qui représente 95% du secteur du transport aérien français, le syndicat des pilotes salue les propositions faites par la CCA qui prônent une modération des redevances aéroportuaires.



Le SNPL France ALPA salue le rapport la Commission Consultative Aéroportuaire qui préconise de limiter la hausse de la redevance aéroportuaire à l’inflation ou encore de "créer une compensation des recettes commerciales vers le périmètre régulé pour permettre le financement de certains investissements et ainsi assurer une stabilité voire une baisse des redevances".
Bien que les propositions faites vont dans la bonne direction pour le syndicat des pilotes, il met quelques bémols. Il regrette qu’"une baisse de ces redevances ne soit pas envisagée immédiatement et que le principe de la double caisse d’ADP ne soit pas formellement remis en cause". Il précise dans le communiqué: "La baisse des redevances aéroportuaires, inscrite dans les mesures d’urgence du rapport Le Roux, est l’un des éléments participatifs à la restauration de la compétitivité du transport aérien français, tout en préservant l’attractivité tarifaire des aéroports français".

Le syndicat estime toutefois que "les propositions de la commission constituent un élément d’encouragement vis à vis des salariés des compagnies aériennes qui produisent toujours plus d’efforts en vue de la restauration de cette compétitivité". Il ajoute qu'il sera attentif aux arbitrages qui seront rendus par le Gouvernement dans les prochaines semaines sur la base de ce rapport.