Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Les pleurs d’un bébé coûtent 950 dollars à un passager


Un avion de Vietnam Airlines a été immobilisé sur la piste de l’aéroport de Hô Chi Minh Ville à cause des pleurs d’un bébé. Voulant aider une mère à calmer le jeune passager en larmes, un voyageur a ouvert la porte non-désarmée de l’appareil. Le toboggan s’est alors gonflé sur le tarmac. Il risque une amende de 950 dollars pour son geste.



Les pleurs d’un bébé coûtent 950 dollars à un passager
Un bébé qui pleure dans un avion n’est jamais un plaisir, ni pour les parents ni pour les malchanceux voisins. Deux passagers d’un avion de Vietnam Airlines semblent partager cet avis. L’un était une maman, les bras chargés d'un un jeune enfant hurlant, l’autre un voisin empressé de l’aider et d’éloigner le braillard de ses oreilles. L’atterrissage sur l’aéroport de Hô Chi Minh Ville tout juste annoncé par l’équipage, Le Van Thuan, 29 ans, a appuyé immédiatement sur le bouton «Open» de la porte, libérant l’accès mais également le toboggan. Interrogé sur son geste, le Vietnamien a dit avoir agi à la demande de la mère qui voulait vite descendre de l’avion pour calmer le chérubin en larmes. Mais sa «prévenance» va lui coûter cher, le passager encourt une amende d’environ 950 dollars. La compagnie a elle confié que l’ardoise des réparations sur la machine endommagée dans l’action allait tourner autour de 10 000 dollars.