Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Mercredi 9 Juin 2010

Les priorités des acheteurs voyages évoluent



Les acheteurs voyages et séminaires se concentrent aujourd’hui en priorité sur la conformité de leur gestion avec la politique voyages de l’entreprise et sur le retour sur investissement, selon la première étude de la branche européenne de la NBTA, l'association des voyageurs d’affaires américains.



Ce projet de recherche inaugural a été réalisé par la NBTA Europe sur sa communauté d’acheteurs voyages, avec 152 acheteurs interviewés et une dépense moyenne annuelle de 36 millions d‘euros. Les résultats de cette recherche montrent que les priorités des acheteurs européens sont aujourd’hui essentiellement tournées vers le respect du programme voyages et l’optimisation du retour sur investissement des voyages et réunions. Plus de 53% des acheteurs interrogés concentrent désormais leurs efforts sur un de ces deux domaines. Leur principale préoccupation reste la sécurité des voyageurs, à 79%, et le ROI des réunions en face à face (43%). Les technologies alternatives aux réunions physiques ont une incidence notable sur l‘univers du voyage d‘affaires selon l‘étude, qui note que 56% des répondants estiment que ces alternatives ont déjà contribué à réduire leurs déplacements.

Dans les années à venir, plus des deux tiers des acheteurs s'attendent à voir un meilleur dégroupage de la tarification dans l'aérien avec une amélioration du potentiel d‘économie que peut représenter ces frais annexes. L’éclatement des tarifs compte parmi les points sur lesquels les acheteurs souhaitent majoritairement voir intervenir les institutions européennes, comme sur la question de la sécurité des voyageurs et de la sécurité des infrastructures ferroviaires.

Une étude qui permet à la NBTA Europe de confirmer et réajuster ses sujets pour sa conférence inaugurale qui se tiendra à Lisbonne du 6 au 8 septembre 2010. Les alternatives aux déplacements, les tarifs et les processus de facturation, la réalisation de programme voyages à différentes échelles, l’impact de l’évolution des infrastructures sur les contrats… sont autant de sujets qui seront abordés à Lisbonne.