Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels




Lundi 11 Février 2013

Les prix des hôtels ont augmenté de 1,4 % en moyenne en 2012


Hogg Robinson Group (HRG), a étudié les prix des nuitées de 2012 dans le monde entier. L’entreprise révèle qu'à l’international, les prix globaux ont progressé de 1,4 %, contre une hausse de 1 % en 2011. En 2012, 32 des 55 villes qui présentent les prix hôteliers les plus élevés ont connu une augmentation d’une année sur l’autre, en monnaie locale, par rapport à 23 villes sur 55 en 2011. Moscou est la ville la plus chère au monde.



Les prix des hôtels ont augmenté de 1,4 % en moyenne en 2012
L’étude annuelle sur l’hôtellerie réalisée par Hogg Robinson Group (HRG) met plusieurs tendances en lumière :

- Pour la neuvième année consécutive, les hôtels de Moscou restent les plus chers au monde pour les hommes d’affaires. Les prix des établissements de la ville ont augmenté de 4 % en 2012 et restent nettement supérieurs à ceux des autres villes.

- Les tarifs dans les centres financiers mondiaux, y compris Londres, New York, Hong Kong et Singapour, ont augmenté l’an dernier lorsque la confiance dans le secteur financier a progressivement montré des signes d’amélioration. Tokyo a continué à se redresser, car les efforts de reconstruction et de récupération ont attiré davantage de sociétés.

Amérique latine
- Les principales villes métropolitaines du Brésil, Rio de Janeiro et Sao Paulo, ont présenté les plus fortes augmentations du prix des chambres, avec 19 % et 15 % respectivement en monnaie locale. L'Amérique latine montre une forte croissance dans le domaine des voyages d’affaires, et sur les cinq principales villes ayant les plus grandes augmentations de prix, trois étaient de la région. «Toutefois, les augmentations sont largement effacées lorsqu’elles sont considérées en livres sterling», précise HRG

- Les faibles taux de change continuaient de masquer l’augmentation des prix des hôtels pour la majeure partie des voyageurs d’affaires internationaux, dans des villes telles que Rio de Janeiro et Buenos Aires.

- Les prix des chambres d’hôtel en Amérique latine se sont envolés en 2012, alors que les hôteliers n’ont pas réussi à faire face à la demande émanant des voyageurs d’affaire internationaux, qui tentaient de tirer profit des économies émergentes à travers la région.

Asie
- Les villes indiennes de Bangalore, Mumbai et New Delhi ont toutes été impactées par la crise économique en Inde. Hyderabad en a été l’exception, avec une croissance modeste pendant la première moitié de l’année, essentiellement due à une demande accrue menée par l’industrie informatique.

Golfe
- Après avoir constaté un déclin significatif des prix moyens des chambres en 2010 et 2011, les prix à Dubaï ont augmenté de 2 % et commencent à revenir à des niveaux atteignant ceux qui existaient avant le Printemps arabe. «Ailleurs, au Moyen Orient, les prix sont inférieurs car les travailleurs d’affaires réagissent aux problèmes de sécurité constants», explique HRG.

Afrique
- De nouvelles ouvertures d’hôtels à Lagos ont quelque peu allégé la pression sur la capacité, mais les prix moyens restent parmi les plus élevés au monde. La sécurité reste un problème majeur pour les hommes d’affaires en Afrique, en particulier à Lagos, où la majeure partie des visiteurs sociaux loge dans des hôtels cinq étoiles.

Europe
- La situation en Europe est inégale, avec des variations des prix des chambres localisées d’un quartier à l’autre. De nombreuses villes, comme Barcelone et Athènes, ont enregistré des tendances imprévisibles et extrêmement volatiles. Certaines villes en Allemagne présentent de meilleurs tarifs, avec une demande supérieure à Francfort et Berlin, ayant donné lieu à une augmentation du prix des chambres.

- Les prix des établissements ont considérablement augmenté dans plusieurs villes du Royaume Uni, y compris à Belfast, où les prix moyens des chambres ont augmenté de 8 % et à Londres, Aberdeen et Liverpool, où le prix moyen des chambres a augmenté de 5 %. «Le marché hôtelier de Londres a démontré une certaine résistance à la crise économique mondiale, aidé en cela par la demande liée aux Jeux Olympiques et au Jubilé de la Reine. En dehors de la capitale, la demande dépend davantage de l’économie nationale», confie HRG.

USA
- Les États-Unis dans leur ensemble ont enregistré une hausse globale des prix des chambres puisque les grandes villes, comme San Francisco et Atlanta, ont abrité de grandes conventions. La seule exception a été Washington, D.C., où les prix ont chuté de 14 %, avec une baisse de la demande en matière de voyages d’affaires.

«L’étude hôtelière de HRG montre que les tendances régionales deviennent moins déterminantes au fur et à mesure que les villes individuelles deviennent des acteurs de plus en plus importants dans un monde en restriction continue. Bien que la tendance mondiale semble être à la hausse des prix moyens des chambres, il est intéressant de voir comment le tableau peut changer, au sein des régions et même au sein de différents pays», conclut Stewart Harvey, Directeur commercial du groupe HRG

Top 10 des villes les plus chère en Livres Sterling
Moscou : £261.38 £
Lagos : £227.82
New York : £220.58
Hong Kong : £211.35
Zurich : £207.47
Genève : £206.24
Rio de Janeiro : £201.32
Paris : £196.66
Sydney : £194.96
Stockholm : £193.96
Notez




1.Posté par Pascale Carillo le 12/02/2013 16:04
cela est intéressant.



Qui sommes nous ? - Conditions Générales d'Utilisation
Partenaires et sites recommandés : Vacances Pratiques, twitter, Google France, Santé voyage

Numéro de Commission Paritaire des Publications et Agences de presse : 1216 W 90128
Numéro d' ISNN - 2105-049X - Numéro de déclaration à la CNIL : 1391313

 

 Deplacements Pros.com est membre du Syndicat de la Presse d'information en ligne (Spiil).

Deplacements Pros.com est membre du Centre Français d'Exploitation du Droit de la Copie.

Merci de le signaler à votre entreprise afin qu'elle rajoute Deplacements Pros.com sur sa liste des sources d'informations consultées par son personnel.