Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Mercredi 14 Novembre 2012

Les programmes de fidélisation ne séduisent plus autant



L'agence de voyage en ligne Travelzoo a interrogé 5360 de ses abonnés européens pour connaître leurs sentiments sur les compagnies aériennes et leurs offres, en octobre 2012. Première constatation : les programmes de fidélité ne séduisent plus. Deuxième conclusion : les voyageurs sont chauvins !



Les programmes de fidélisation ne séduisent plus autant
40% des voyageurs interrogés qui n’ont pas de programmes de fidélité ou de cartes n’en voient pas l’utilité. De plus, la majorité des consommateurs ayant une carte membre ou de fidélité n’utilisent même pas leurs points (50 %). Ces réponses s'expliquent sans doute par le profil des sondés, certainement touristes et non voyageurs d'affaires : leur carte de fidélité leur est elle vraiment utile, voilà la question... Les consommateurs français, en tous cas, utilisent surtout SkyTeam (30 %) et Miles & More (17 %), en Allemagne c’est avant tout Miles & More qui a la cote (45 %) tandis que 21 % des Anglais utilisent le programme de British Airways.

Des passagers chauvins
Les consommateurs, qu’ils soient français, allemands, anglais ou espagnols se rejoignent sur deux points : ils apprécient avant tout d’être assis confortablement et d’être accompagnés avec le sourire. Lorsqu’il a été demandé aux sondés de France, d’Allemagne, d’Angleterre et d’Espagne d’élire leur compagnie préférée, la réponse a été sans appel : chacun préfère la compagnie phare de son pays. Ainsi, les Français ont choisi Air France (22 %), les Allemands Lufthansa (30%), les Anglais British Airways (21 %) et les Espagnols Iberia (16 %). Les raisons : le confort à bord, la transparence des prix et la qualité du service. Mais en France, EasyJet occupe la seconde place. «Cela s’explique par les prix très démocratiques pratiqués par la compagnie», indique Travelzoo. En revanche, Ryanair a été élue la compagnie la moins aimée dans les quatre pays (22 % pour la France, 38 % pour l’Allemagne, 48 % pour le UK et 56 % pour l’Espagne). Le manque de confort et sa politique de prix sont les causes principales évoquées.