Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Lundi 22 Février 2016

Les radars de "Stop" vont se développer en France (avec vidéo)



Testé pour l’instant à Yerres (91), il s'agit du premier radar qui surveille les « stop » et verbalise les conducteurs qui ne marquent pas l’arrêt. La formule pourrait se développer rapidement dans toute la France, puisque pas moins d’une dizaine de ces appareils pourrait être installée d’ici à la fin juin. Une petite centaine entre 2016 et 2017.



© Autoplus
© Autoplus
Révélé par le magazine Autoplus, la présence de ce radar, mis en service le 15 février dernier, reste une vraie surprise pour les automobilistes de Yerres (91). Si le terme de "radar" est utilisé, il ne correspond pas pour autant à la réalité. Il s’agit d’un système de vidéo-surveillance par caméra combiné à un outil de lecture automatique des plaques d’immatriculation (LAPI). Créé par la société AFS2R, il analyse la reconnaissance des mouvements en fonction d'un repère au sol, en l’occurrence la bande blanche qui matérialise le Stop. Un peu à l'image des radars de feux. Pour autant, la reconnaissance de l’arrêt est une notion encore complexe qui, selon la police, devra être peaufinée et réglée au cours des prochaines semaines.

A Yerres, déjà 240 PV ont été envoyés à des automobilistes qui ne s’étaient pas arrêtés au Stop ou qui n’avaient manifesté aucun signe de ralentissement. Et l’amende est salée : 135 euros et un retrait de quatre points sur le permis de conduire. Manuel Valls pourrait confirmer le déploiement de ces radars avant la fin mars 2016. Un avis consultatif a été demandé au Comité National Routier.