Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Jeudi 14 Octobre 2010

Les revenus issus des services additionnels des compagnies aériennes vont exploser



Les analyses se suivent mais ne se ressemblent pas tout à fait. En juillet dernier Amadeus, dans une enquête préliminaire, faisait état de 13,4 milliards de dollars pour les revenus additionnels des compagnies aériennes. La reprise bouscule ce chiffre et l'on parle désormais de 22,6 milliards de dollars (18,4 milliards d'euros)



Les revenus issus des services additionnels des compagnies aériennes vont exploser
Philippe Chérèque, Vice-Président Commercial Exécutif d’Amadeus, qui sponsorise cette enquête, en tire une conclusion prudente : «Même si la somme, 18,4 milliards d’euros, est considérable, elle ne représente encore que moins de 5% des revenus d’exploitation enregistrés par les compagnies aériennes pris en compte dans cette étude». Pour mener à bien son analyse, IdeaWorks a classé les compagnies en quatre grandes familles :

  • Les champions des revenus additionnels. Il s’agit des transporteurs affichant le plus fort pourcentage de revenus additionnels par rapport à leurs revenus d’exploitation. Ce groupe affiche un score moyen de 19,4 %. On y trouve notamment Allegiant, Flybe, Ryanair, Spirit et Tiger Airways.
  • Les grandes compagnies américaines. Les grandes compagnies basées aux États-Unis enregistrent d'importants revenus additionnels, grâce aux programmes de fidélité (« frequent flyer ») et à la facturation des bagages. Ce groupe affiche un score moyen de 7,2 %. Y figurent par exemple les compagnies American, Delta et United.
  • Les compagnies Low Cost. Dans le monde entier, les low costs s’appuient généralement sur un mix de prestations « à la carte » leur permettant d’afficher de bons résultats en matière de revenus additionnels. Ce groupe affiche un score moyen de 5,4%. Il comprend des compagnies comme AirArabia, Air Berlin, Spicejet, Spring Airlines, Virgin America ou encore Westjet.
  • Les compagnies classiques. Cette catégorie représente un fourre-tout en raison du nombre de compagnies qu'elle rassemble. Les revenus additionnels peuvent provenir de tarifs associés à des bagages excédentaires ou lourds ou à certains partenariats réalisés dans le cadre d'un programme de fidélité. Ce groupe affiche un score moyen de 2,9 %. On y trouve notamment Asiana, British Airways, Egyptair, LAN, Scandinavian et Silkair.

Les chiffres pour 2011 seront certainement en augmentation. Chaque catégorie de compagnies aériennes affichera très probablement un pourcentage plus élevé, les méthodes de facturation « à la carte » se perfectionnant et tendant à se généraliser. La coordination entre les partenaires d’alliances a par exemple obligé les compagnies européennes à adopter le principe de la facturation des bagages sur les liaisons transatlantiques en partage de codes. Le Guide souligne que les transporteurs, qu’ils soient classiques ou low cost, se lancent tous actuellement dans des initiatives de services « à la carte ».

Quelques exemples de pratiques vertueuses relevées dans ce document

• AirAsia X a annoncé un revenu additionnel par passager de 17€ notamment grâce à un incroyable système de réservation en ligne à la carte. Par exemple, plus de 80% des passagers paient un supplément bagage.
• Continental a mis en place un système de tarification variable en fonction de l’espace entre les sièges ; le prix proposé aux consommateurs augmente avec la demande.
• easyJet propose des avantages illimités d’embarquement prioritaire pendant 12 mois, dans le cadre de son abonnement easyJet Plus.
• KLM expérimente actuellement la possibilité de commander des plats « à la carte », pour la somme de 10 euros, sur huit vols longs courriers au départ d’Amsterdam (notamment à destination de Calgary, Dubaï et São Paulo).
• Ryanair vend sur son site Internet des bagages cabine agréés de marque Samsonite.
• Vueling se sert des points de bonus de son programme de fidélité pour encourager ses clients à réserver des chambres d’hôtel sur son site Internet.

Le Guide Amadeus des revenus additionnels, réalisé par IdeaWorks est disponible en ligne en format PDF, au prix de 449 $ l’exemplaire