Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Les salariés d’Air France demandent le soutien du gouvernement


Tout comme le syndicat des pilotes SNPL France ALPA, les administrateurs salariés d'Air France-KLM ont demandé au gouvernement d'apporter un soutien plus important aux compagnies aériennes françaises. Ils ont révélé à l’AFP, le 3 septembre 2013, avoir adressé un courrier sur ce sujet au Premier ministre en juin dernier.



Les salariés d’Air France demandent le soutien du gouvernement
L’administrateur représentant les actionnaires salariés d’Air France, Bernard Pédamon, a expliqué à l’AFP : «suite à ce courrier, nous avons eu des échanges avec le cabinet du Premier ministre et du ministre du Redressement productif cet été, nous serons reçus par des représentants du ministère des Transports la semaine du 23 septembre. Nous espérons bien aboutir à des actions concrètes».
Dans ce document daté du 26 juin 2013, les administrateurs salariés de la compagnie indiquent que les concessions demandées au personnel de l’entreprise dans le cadre du plan Transform 2015 ne suffiront pas à rendre le groupe compétitif. Ils souhaitent entre autres que le gouvernement ne donne plus de droits de trafic supplémentaires aux transporteurs des Émirats comme Emirates, Etihad‎ et Qatar Airways, «jusqu'à ce qu'une concurrence plus équitable soit enfin établie». Ils réclament également que le poids des prélèvements soit réduit pour le secteur aérien ainsi que celui des redevances aéroportuaires. Ils profitent également de cette lettre pour dénoncer le monopole d’Aéroports de Paris (ADP). Ils concluent qu’ils attendent «un soutien plus affirmé des pouvoirs publics car les salariés de ce secteur ont l'impression que l'industrie aéronautique est plus importante que le transport aérien».