Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Lundi 21 Juin 2010

Les scanners corporels seraient mieux adaptés aux momies qu’aux voyageurs



Révélations de scientifiques suisses et allemands : les scanners corporels utilisés dans les aéroports seraient particulièrement efficaces pour analyser les momies, offrant une meilleur préservation des tissus et cellules.



Les scanners corporels seraient mieux adaptés aux momies qu’aux voyageurs
Utiliser les scanners corporels des aéroports pour analyser des momies, il fallait y penser. Des scientifiques suisses et allemands ont tenté l’expérience et en ont tiré les conclusions suivantes : si les scanners posent encore des problèmes aux voyageurs pudiques, ils sont en revanche particulièrement efficaces pour la recherche scientifique. Une équipe de scientifiques de l’Université de Zurich et de l’Université de Fribourg ont mis en évidence qu’ils étaient moins nocifs pour les tissus d’embaumement et les tissus des cellules humaines que les rayons x traditionnels.

L’outil s’avère également très efficace dans sa fonction première : détecter des objets cachés sur les momies et dans les sarcophages, ou entre les bandelettes d’embaumement, comme des amulettes et autres objets rituels destinés à accompagner le défunt. Les scientifiques ont déjà scanné un poisson momifié et la main d’une momie égyptienne vieille de 3 300 ans. Ils projettent maintenant de renouveler l’expérience sur une momie entière.