Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels




Mardi 21 Juillet 2015

Les smartphones font perdre la mémoire aux voyageurs d'affaires


L'heure de son vol, l'adresse de son hôtel, le téléphone d'un collègue, le lieu d'un rendez-vous... un simple coup d’œil sur son smartphone permet au voyageur d'affaires d'avoir toutes les informations indispensables à la réussite de son déplacement professionnel. Mais ce pense-bête digital fait perdre la mémoire à son propriétaire: une étude de Kaspersky Lab montre qu'un nombre conséquent de détenteurs de smartphones et de tablettes ne se souviennent pas du numéro de téléphone de leurs enfants, de leur conjoint ou de leur travail.



Les répertoires des smartphones évitent aux utilisateurs de perdre de nombreuses minutes à taper un numéro de téléphone. Mais ils ont une autre conséquence : la majorité des consommateurs européens connectés ne connaissent pas par cœur des numéros de téléphone importants. Kaspersky Lab qui a interrogé 6 000 consommateurs âgés de 16 ans ou plus dans six pays européens et révèle que 51% des sondés ne se rappellent pas du numéro de leur lieu de travail (51,5% pour les Français). La mémoire ne s'améliore pas lorsqu'il s'agit de la famille puisque 57% ne connaissent pas le numéro de leurs enfants et 90% sont incapables de composer celui de leur école.
Les Français ne peuvent pas se moquer. Ils sont atteints de la même amnésie numérique : 58% ne parviennent pas à se remémorer pas le numéro de leurs enfants et 89% de leur école.

Environ un tiers des sondés, Français comme Européens, ne se souviennent pas du numéro de la personne qui partage leur vie, alors même que seuls 4 sur 10 ont oublié celui de l’endroit où ils vivaient durant leur adolescence (5 sur 10 pour les Français). Les jeunes comptent aussi beaucoup sur leur appareil mobile. L'étude précise "Près de la moitié (43%) des 16-24 ans répondent en outre que leur smartphone contient à peu près tout ce qu’ils doivent savoir ou se rappeler". Les français sont 32% à déclarer cela, toutes tranches d’âges confondues.

Véritables organisateurs, aide-mémoires, journaux intimes... les appareils électroniques ont un rôle de plus en plus importants au quotidien, leur perte est donc une véritable tragédie pour les propriétaires. 42% des Français seraient vraiment dévastés de perdre les données de leurs appareils mobiles car ils ne pourraient plus avoir accès à tous leurs souvenirs stockés dessus, et 17,6% sont complètement paniqués par une telle éventualité. En outre, 71,9% des Français déclarent utiliser Internet comme une extension de leur cerveau, ce chiffre atteignant même 83% chez les jeunes européens âgés de 16 à 24 ans.

L’étude révèle que la perte ou le piratage de données stockées sur les appareils numériques - en particulier les smartphones - aurait des conséquences dévastatrices pour de nombreux utilisateurs. 17% des Français avouent ainsi que leur terminal mobile est le seul endroit où ils mémorisent leurs photos et leur carnet d’adresses et qu’ils seraient catastrophés s’ils perdaient définitivement leurs souvenirs enregistrés sur leur appareil. Ce chiffre atteint 40 % chez les 16-24 ans interrogés.

Malgré l'importance de ces appareils dans la vie des utilisateurs : à peine 1 téléphone sur 3 (34%) et un quart des tablettes (24 %) sont équipés d'une solution de sécurité. En outre, 1/5e (21%) de ces appareils n’est pas du tout protégé.
Notez




Qui sommes nous ? - Conditions Générales d'Utilisation
Partenaires et sites recommandés : Vacances Pratiques, twitter, Google France, Santé voyage

Numéro de Commission Paritaire des Publications et Agences de presse : 1216 W 90128
Numéro d' ISNN - 2105-049X - Numéro de déclaration à la CNIL : 1391313

 

 Deplacements Pros.com est membre du Syndicat de la Presse d'information en ligne (Spiil).

Deplacements Pros.com est membre du Centre Français d'Exploitation du Droit de la Copie.

Merci de le signaler à votre entreprise afin qu'elle rajoute Deplacements Pros.com sur sa liste des sources d'informations consultées par son personnel.