Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Les souris poussent les chiens renifleurs vers le chenil


Des chercheurs israéliens ont développé un nouveau système destiné à détecter les explosifs et la drogue. Les rongeurs sont abrités dans un pan des scanners à métaux installés dans les aéroports, et seraient plus efficaces que les rayons X et les chiens renifleurs.



Les souris poussent les chiens renifleurs vers le chenil
Exit le chien renifleur : bonjour le rongeur traqueur. Les détecteurs de demain pourraient bien s’en remettre à la souris pour traquer les terroristes potentiels et autres trafiquants de drogue. La méthode mise au point par des chercheurs israéliens consiste à enfermer vingt-quatre souris entraînées à la détection dans un pan des détecteurs à métaux présents dans les aéroports. Lorsque deux d’entre elles au moins – seuil de fiabilité oblige – sentent une substance illicite, elles se dirigent vers une autre section de l’appareil, déclenchant ainsi l’alarme. Les rongeurs travaillent par période de quatre heures, et garantiraient un meilleur taux de fiabilité que les chiens renifleurs ou les machines à rayons X utilisés actuellement.
Les chercheurs espèrent désormais trouver une grande entreprise pour finaliser et commercialiser le nouveau système dans les aéroports.