Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Les suisses veulent en savoir plus sur l'alliance Etihad/Darwin


Pour le régulateur suisse de l'aviation civile, l'OFAC (L'Office Fédéral de l'Fviation Civile), la cession de 33% du capital de Darwin à Etihad n'est pas assez transparente sur la finalité attendue par les deux compagnies. En clair, les suisses ne veulent pas d'un Air Berlin bis chez eux.



Darwin Airline a jusqu'à la fin janvier pour répondre à une série de questions complémentaires qui visent à comprendre la nouvelle organisation de la compagnie. Cette décision, qui ne pénalise pas les vols actuels, fait suite au projet annoncé d'Etihad de développer une passerelle vers Abu Dhabi via Darwin. La compagnie helvétique aurait alors la mission de remplir les vols internationaux d'Etihad… Au détriment de Swiss. Ces réserves - déjà formulées il y a quelques mois - avaient conduit Etihad à modifier son approche capitalistique en renonçant à nommer le PDG de la compagnie et en laissant aux autorités suisses le soin de vérifier la qualité et la sécurité de Darwin.

Par ailleurs l'OFAC a repoussé une plainte de Darwin contre Tyrolean Airways qui assure des vols domestiques pour Swiss entre Lugano, Genève et Zurich.  Ces lignes ont été jugées parfaitement conformes à la législation suisse sur les vols européens.