Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Les syndicats demandent le retrait du service minimum aérien


La loi Diard qui encadre le droit de grève sera-t-elle abrogée ? Selon la Tribune, sept syndicats du transport aérien profiteraient du changement de gouvernement et de président pour demander son retrait.



DR CL
DR CL
Sept syndicats du transport aérien - soit le SNPL, les syndicats d'hôtesses et stewards Unac et SNPNC-FO, les fédérations CGT et FO des transports, l'Unsa ainsi que la CFDT – ont fait parvenir un courrier au ministre des Transports, Frédéric Cuvillier, demandant l’abrogation du texte de loi adopté début mars 2012 auquel ils étaient fortement opposés. Les organisations syndicales ont indiqué que cet acte serait «un signe fort de la volonté de changement de méthode». Mais pour le moment, le ministre s’est montré silencieux. Il faut dire que si la gauche s’était déclarée opposée au projet à l’époque des débats, la loi sur le service minimum dans l’aérien est très bien perçue par le grand public et les voyageurs d’affaires en particularité.