Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels




Dimanche 9 Mai 2010

Les tarifs hôteliers continuent à augmenter en mai


Dans les grandes métropoles européennes, le prix moyen des nuitées a augmenté en mai de 5% par rapport à avril, confirmant ainsi la tendance à la hausse observée depuis mars dernier. Les plus fortes augmentations de prix ont été enregistrées en France à Tours et à Nice et dans le reste de l’Europe à Barcelone et à Oslo.



Les tarifs hôteliers continuent à augmenter en mai
En comparaison avec l’année dernière, l’indice des prix du mois de mai est resté constant, 120 euros en moyenne. Ces données proviennent du baromètre trivago Hotel Price Index (tHPI). Et comme pour le mois précédent, cet indice des tarifs hôteliers moyens de mai est constant par rapport au même mois l’année dernière. Ce nouvel indice mensuel confirme la continuelle augmentation des tarifs hôteliers en Europe depuis mars. Certains événements, comme le concours de l’Eurovision à Oslo, ont pu participer à cette augmentation des tarifs dans certaines villes.

Des pays méditerranéens aux états scandinaves, l’ensemble du continent européen connaît une augmentation des tarifs hôteliers. La métropole présentant la plus forte augmentation de prix en mai est Barcelone qui devient l’une des villes les plus chères du mois : 181 euros, plus 26 pour cent, soit le double des tarifs qui y étaient pratiqués en janvier. Genève reste la ville la plus chère d’Europe, avec un tarif hôtelier moyen de 198 euros (plus 14 pour cent) suivie de Venise, où il diminue mais reste cher, 197 euros (moins six pour cent). A Londres également, le prix de la nuitée s’envole : 170 euros, plus neuf pour cent. A Berlin, il dépasse pour la première fois de l’année la barre symbolique des 100 euros : pour une nuitée dans la capitale allemande, les voyageurs doivent débourser 103 euros en moyenne, soit neuf pour cent de plus qu’en avril. Et à Rome, il n’a jamais été aussi élevé en 2010 : 174 euros.

En France, sur les 22 régions, 20 présentent des augmentations de tarifs hôteliers par rapport à avril. Les prix bondissent de 38 pour cent en Corse, de 28 pour cent en Provence-Alpes-Côte-D’azur ou encore de 18 pour cent en Basse-Normandie. Seules les régions Rhône-Alpes (95 euros, moins sept pour cent) et Nord-Pas-de-Calais (83 euros, moins un pour cent) connaissent une baisse de ces tarifs en mai. Les cités françaises connaissant les plus fortes augmentations par rapport à avril sont Tours (plus 23 pour cent) et Nice (plus 16 pour cent). Les villes les plus chères en France ce mois-ci sont Paris (160 euros, plus trois pour cent par rapport à avril), Nice (135 euros) et Biarritz (130 euros, moins un pour cent). Dans la capitale, les nuitées sont même 12 pour cent plus chères qu’en mai 2009. Les villes françaises les moins chères sont Rennes (74 euros, plus trois pour cent), Nantes (78 euros, moins un pour cent) et Dijon (83 euros moins 3 pour cent).
Notez





Qui sommes nous ? - Conditions Générales d'Utilisation
Partenaires et sites recommandés : Vacances Pratiques, twitter, Google France, Santé voyage

Numéro de Commission Paritaire des Publications et Agences de presse : 1216 W 90128
Numéro d' ISNN - 2105-049X - Numéro de déclaration à la CNIL : 1391313

 

 Deplacements Pros.com est membre du Syndicat de la Presse d'information en ligne (Spiil).

Deplacements Pros.com est membre du Centre Français d'Exploitation du Droit de la Copie.

Merci de le signaler à votre entreprise afin qu'elle rajoute Deplacements Pros.com sur sa liste des sources d'informations consultées par son personnel.