Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Les tarifs hôteliers se stabilisent en juin


Le prix moyen des nuitées a plutôt tendance à se fixer ce mois-ci dans les grandes métropoles européennes. Après une augmentation en avril et en mai, il diminue légèrement, et retrouve ainsi quasiment le même niveau qu’en avril. En France, Rennes et Nantes sont les villes les plus économiques pour séjourner à l'hôtel ce moi-ci.



Les tarifs hôteliers se stabilisent en juin
En France notamment, les fluctuations de prix enregistrées sont minimes pour l’ensemble des régions, hormis en Corse où les tarifs continuent à croître fortement. Par rapport à juin 2009, en revanche, les tarifs sont particulièrement à la baisse dans plusieurs des principales villes françaises. Ces données proviennent de l’actuel trivago Hotel Price Index (tHPI), baromètre des tarifs hôteliers publié chaque mois par le comparateur de prix d’hôtels www.trivago.fr.

En juin, le prix de la nuitée en chambre double standard dans un hôtel d’une métropole européenne est de 116 euros en moyenne, soit un pour cent de plus qu’en avril et trois pour cent de moins qu’en mai. Les tarifs hôteliers, qui avaient connu une croissance jusqu’au mois dernier, s’immobilisent ou connaissent un réajustement en diminuant légèrement avec l’arrivée de la période estivale : dans 28 des 50 métropoles européennes du thpi, le prix de la nuitée est légèrement moins élevé en juin qu’en mai. En France, la tendance est également plutôt à la stabilisation. Rennes et Nantes s’avère être les villes les plus économiques avec des prix moyens de respectivement 71 et 79 euros. Paris et Biarritz sont en revanche les plus chères ce moi-ci, avec des nuitées s’élevant respectivement à 164 et 157 euros.

Paris redevient plus chère que Londres, Rome et Barcelone
Au niveau européen, pour des nuitées peu chères, les voyageurs devront en juin se tourner vers Hanovre (78 euros), Grenade, Sofia ou Birmingham (81 euros), Bologne (83 euros) ou Valence (84 euros). Genève redevient la ville la plus chère (209 euros), devant Venise (198 euros). Paris, avec 164 euros en moyenne, repasse devant Londres (154 euros), Rome (155 euros) et Barcelone (140 euros, moins 23 pour cent). En mai, une nuitée moyenne dans la capitale française coûtait moins cher que dans les trois autres villes. Berlin voit également en juin ses prix augmenter de 16 pour cent, pour atteindre 119 euros.

Vue d’ensemble des tarifs moyens des nuitées en Europe : ici