Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Jeudi 9 Juin 2016

Les taxis veulent utiliser l’euro 2016 pour des actions coup de poing



Ils ne désarment pas, les chauffeurs de taxis qui veulent bloquer les accès aux stades des joueurs de l’Euro 2016. « Mais nous pourrons aller plus loin si personne ne nous écoute », prévient Ibrahima Sylla, Président de l'Association des taxis de France qui regroupe 1500 adhérents. Et l’homme d’affirmer que d’autres actions sont prévues vers les gares et les aéroports.



Le 10 juin pourrait bien sonner le glas de l’Euro 2016. Du moins, ce serait le souhait des syndicats qui, du train aux avions via les taxis, se disent prêts à tout pour se faire entendre. Mélange de revendications corporatistes, de luttes contre la loi travail et d’expression d’un ras le bol pas toujours maîtrisé, l’Euro cristallise toutes les batailles syndicales.

Pour les Fédérations de Taxis qui attendent le rapport que devrait proposer ce lundi 13 juin Laurent Grandguillaume, l’avenir reste sombre. Et sans mesure concrète, leur combat repartira. D’autant que si les extrémistes demandent l’interdiction totale d’Uber, les modérés, eux, attendent une compétition loyale avec les VTC. Au menu des propositions attendues, le rachat des licences, la formation des chauffeurs de VTC et la libéralisation d’une partie des prix imposés aux seuls taxis.

Alain Vidalies, le Ministre des Transports se dit "préoccupé par la tarification à la prestation qui énerve les taxis qui eux sont obligés d’appliquer des prix déterminés". Mais selon nos sources, aucune solution concrète ne sera proposée ces prochains jours. Les taxis menacent de bloquer les stades les soirs de match mais aussi, au besoin, les gares et les aéroports.
 



1.Posté par Laouadi said le 10/06/2016 16:56
On vous suit .pour bloqué tous si non on est morts .