Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Jeudi 2 Décembre 2010

Les tendances du voyage d'affaires en 2011 ? La réponse d'IHG



A chacun son étude. Celle d'InterContinental Hotels Group (IHG) a été réalisée auprès de 3 000 grands voyageurs adhérents du programme de fidélité Priority Club Rewards d'IHG.Elle confirme que les voyages d'affaires se font à coûts serrés, de plus en plus sur le net, avec une tendance très nette à regarder du côté du marché Chinois.



Les tendances du voyage d'affaires en 2011 ? La réponse d'IHG
Prendre le pouls du voyage d'affaires, pourquoi pas lorsqu'on est une chaine internationale d'hôtels qui a tout intérêt à suivre les tendances pour les anticiper. C'est ainsi qu'IHG (1200 hôtels) a décidé d'interroger ses clients les plus fréquents pour entirer les grandes tendances 2011. Résultats:

• Les voyages d'affaires moins chers sont à la hausse. Quarante et un pour cent des clients IHG feront des voyages d'affaires moins coûteux l'an prochain.
• Chine en tête, les marchés émergents restent dominants en 2011. Les clients de la chaîne désignent la Chine comme la troisième destination favorite de leurs voyages d'affaires.
• Le secteur des grandes entreprises assure lui-même ses réservations de voyage et la fidélisation est plus importante que jamais. Les deux tiers des clients voyageurs d'affaires d'IHG ont réservé en ligne l’an passé.
• Hors du web, point de salut. Touristes et voyageurs d'affaires font davantage confiance aux sites web qu’aux sources d’information plus traditionnelles sur les voyages. Les quatre cinquièmes des visiteurs de la chaîne interrogent TripAdvisor avant de réserver leurs vacances.
• Longue distance, courte pause. Les deux semaines de vacances au loin sont de retour, car les gens désirent s’évader d’un quotidien chargé. Quarante-cinq pour cent des clients interrogés prendront quinze jours de vacances l'année prochaine.

Classe affaires économique
Nous nous attendons à voir les voyageurs d'affaires continuer à revenir en plus grand nombre pendant toute l’année 2011. Mais les réductions de dépenses qui touchent les États-Unis et des pays de toute l'Europe conduisent les entreprises à rechercher l'efficacité – des hôtels avec une offre de qualité mais sans suppléments inutiles ni prix gonflés.
41 % des clients IHG ont confirmé qu'ils voyageraient moins cher l'an prochain. Cette tendance est très répandue. Parmi les personnes qui ont fait un voyage d'affaires l’an passé, près de trois sur cinq ont voyagé en classe économique. Un quart d’entre elles seulement ont voyagé en classe affaires ou en première classe1. Les compagnies aériennes à bas coûts ont continué à gagner des parts de marché et l’approche «minimaliste» du voyage a été largement adoptée.

Chine, nous voilà
Du côté des entreprises, la clientèle d’affaires interrogée regarde vers l’Est en plus grand nombre que les années précédentes. Si les États-Unis et le Royaume-Uni restent les deux destinations de tête des voyages d'affaires, les 3.000 hôtes interrogés ont placé la Chine en numéro trois devant toutes les autres destinations européennes. En dehors de la Chine, l'étude révèle que les principaux marchés émergents du voyage d'affaires sont la Turquie, l'Indonésie et le Vietnam.
Aujourd'hui, le monde en développement représente 49 % du PIB mondial, contre 39% en 1990, et va probablement dépasser les pays développés dans les deux prochaines décennies. Avec 132 hôtels ouverts (46.000 chambres) et 148 hôtels en pipeline IHG se vit comme "le plus grand opérateur hôtelier international en Chine". La société de conseil américaine Bain & Co, qui analyse le secteur haut de gamme, prévoit que la Chine restera le marché du luxe où la croissance est la plus forte, avec un chiffre d’affaires qui devrait faire un bond de 30 % cette année, contre une progression de 6 % en Europe. Au cours des douze prochains mois, uniquement dans le centre de Shanghai, la chaine hôtelière compte ouvrir sept hôtels InterContinental et sept hôtels Crowne Plaza, et y lancer Hotel Indigo, son enseigne de boutique hôtels.

Ils le font eux-mêmes
La façon dont les gens organisent leurs voyages d'affaires évolue aussi. Selon l'étude, près des deux tiers des voyageurs d'affaires ont effectué une réservation en ligne au cours de l'année écoulée. Ils se partagent à peu près à deux contre un entre ceux qui ont réservé en ligne eux-mêmes et ceux dont les voyages ont été réservés en ligne par leur entreprise. Un tiers a réservé directement auprès des fournisseurs d'hôtellerie ou de transport au lieu de passer par des intermédiaires.
En raison de cette autonomie, la fidélité devient plus importante que jamais et les consommateurs sont attirés par les enseignes hôtelières qui leur donnent le sentiment qu’on tient à eux. D'où le développement des programmes de fidélité.

Hors du web, point de salut
Les enseignes hôtelières ressentent de plus en plus les effets de ce qu’on dit d’elles sur TripAdvisor, où des millions de citoyens-journalistes influencent un nombre croissant de voyageurs d'affaires. Ceux-ci utilisent le site avant, pendant et après le processus de réservation : 83 % des clients interrogés confirment avoir mis en ligne un commentaire après un voyage et plus de la moitié disent avoir modifié une réservation après lecture d’une critique.

Longue distance, courte pause
La tendance aux « restecances » (staycation) de ces dernières années est encore présente: trois voyageurs sur quatre prendront des vacances dans leur propre pays en 2011. Peut-être la nature même du groupe interrogé est elle à ce sujet discutables: les voyageurs d'affaires qui circulent beaucoup pour leurs déplacements professionnels aspirent peut-être à la tranquillité pendant leurs repos!
Quarante-cinq pour cent des clients ont confirmé vouloir prendre deux semaines de vacances et 18 % quitteront le pays pendant un mois. Avec les technologies mobiles, les gens peuvent rester plus longtemps hors de leur bureau au cours de leurs voyages d'affaires et aspirent à plus de liberté, de souplesse et d’immersion totale dans leur destination au cours de leurs vacances.

L’étude a été effectuée entre juin et juillet 2010 auprès de 3.000 adhérents du programme Priority Club Rewards d'Europe, du Moyen-Orient et d’Afrique.