Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Les tensions sino-japonaises affectent le programme de JAL


Les relations entre le Japon et la Chine ne sont pas au beau fixe depuis début septembre 2012. Les deux pays se disputent les îles Senkaku que l’Empire du soleil levant a nationalisé ce mois-ci. Ces terres que la Chine revendique également sont situées à 200 km au nord-est de Taïwan et à 400 km à l'ouest d'Okinawa (sud du Japon). Ces tensions ont des répercussions sur le plan de vol de JAL. La compagnie va réduire sa voilure sur plusieurs lignes sino-japonaises entre le 10 et le 27 octobre 2012.



Les tensions sino-japonaises affectent le programme de JAL
Pour justifier la réduction des fréquences de trois lignes entre le Japon et la Chine du 10 au 27 octobre 2012, JAL a indiqué avoir enregistré plus de 6.000 annulations sur celles-ci. «La plupart des annulations concernent des voyages d'agrément, mais les voyages d'affaires sont concernés aussi», a confié une porte-parole de la compagnie à l'AFP. Ainsi, la liaison entre Tokyo Narita et Beijing ne sera assurée plus que par un vol quotidien au lieu de 2, et il en est de même pour Osaka Kansai-Shanghai Pudong. Les aéroports Tokyo Narita et Shanghai Pudong seront reliés uniquement par 2 vols quotidiens au lieu de trois. Les voyageurs ayant effectué des réservations sur les fréquences touchées, seront contactés par JAL.