Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Lundi 28 Mars 2011

Les transports de 2050 dans le viseur de la Commission européenne



La Commission Européenne prépare l’avenir à long terme des transports européens : c’est en tout cas le message adressé par Siim Kallas, qui a présenté lundi son «livre blanc». Le commissaire en charge des Transports prévoit ainsi de réduire de 60% les émissions de CO2 liées aux transports d’ici 2050. Un objectif ambitieux, qui compte sur l’implication des différents États de l’UE.



Les transports de 2050 dans le viseur de la Commission européenne
Siim Kallas a fixé des objectifs clairs et chiffrés pour chacun des principaux secteurs visés : réduction de 40% des émissions liées au transport maritime, utilisation de 40% de carburants durables, à faible teneur en carbone, dans l'aviation, transfert de 50% du trafic routier (passagers et fret) de moyenne distance vers le train et d’autres options. Les voitures à essence devront quant à elles déserter les centre-villes. Le tout, avant 2050. "Grâce à ces mesures, il sera possible d'obtenir une réduction de 60% des émissions liées aux transports d'ici le milieu du siècle", a prévu Siim Kallas, qui ajoute "Je trouve cet objectif très réaliste". Réaliste peut-être, mais aussi coûteux, forcément : la somme de 1500 milliards d’euros est évoquée pour réaliser la métamorphose du transport européen. Une métamorphose que le vice-Président appelle à entamer au plus vite.