Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Jeudi 3 Mars 2016

Les voyageurs asiatiques reviennent dans les hôtels français



Après les attentats de Paris, le trafic aérien entre la France et l'Asie, et plus particulièrement le Japon, a été à la peine. Mais le groupe Expedia l'assure, l'Hexagone est toujours prisé par les voyageurs asiatiques. Il a, en effet, enregistré une forte demande de réservations dans les hôtels de cette clientèle au quatrième trimestre 2015.



Selon les résultats du Groupe Expedia, la plus forte demande de réservations dans les hôtels en France au quatrième trimestre 2015 venait des États-Unis, du Royaume-Uni, de l’Italie, de l’Allemagne, et du Canada. Mais les pays d’Asie tels que Hong Kong, le Japon, Singapour présentent aussi des croissances. "A l’évidence, le quatrième  trimestre a été difficile pour les hôteliers français, et de manière plus générale, pour l’industrie du tourisme. Bien que les tendances du quatrième trimestre n’aient pas rencontré le même succès que l’année précédente, nous sommes ravis de savoir que l’Asie et d’autres marchés internationaux affichent toujours une forte croissance", explique Veit Furhmeister, Directeur Regional Central & Eastern Europe du groupe Expedia.

Les visiteurs asiatiques particulièrement dépensiers
Au quatrième trimestre, les voyageurs Asiatiques ont aussi comptés parmi les meilleurs clients des hôtels. Tandis que les Américains arrivaient en tête des factures les plus élevées à l’hôtel, en déboursant en moyenne 173€ par nuit, les Singapouriens, eux, dépensaient en moyenne 157€ par nuit et les voyageurs en provenance d’Hong Kong, 152€. Par comparaison, les voyageurs locaux dépensaient seulement 82€, soit moins de la moitié de la somme déboursée par leurs homologues Américains.  
 
Les voyageurs en provenance de régions plus lointaines, comme l’Asie Pacifique, l’Australie et la Nouvelle Zélande, sont ceux qui ont effectué leurs réservations le plus en avance, soit à 78 jours de leurs séjours. Les Français, quant à eux, ont réservé moins de deux semaines à l’avance.
 
Du côté de la durée de séjour dans les hôtels en France au quatrième trimestre, les Brésiliens et les Russes arrivent en tête des séjours les plus longs, en passant respectivement 3,5 et 3 nuits dans leurs hôtels. Les Asiatiques et Américains sont restés en moyenne 2,5 nuits, soit une nuit entière de plus que les clients locaux qui n’ont séjourné qu’une nuit et demi.