Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Dimanche 26 Juin 2016

Les voyageurs d’affaires britanniques sans le sou ?



Selon le mail online dans son édition du 24 juin, les touristes et voyageurs d’affaires britanniques se seraient retrouvés sans un sou au moment de payer leur hôtel ou leurs frais de séjour. En cause, le refus de certains hôteliers ou restaurateurs d’accepter les livres ou les cartes de crédit à débit différé en raison de la chute de la Livre Sterling.



La peur est toujours mauvaise conseillère, mais que faire ? C’est en substance ce qu’écrit la presse britannique qui explique que plusieurs incidents de ce type ont été signalés aux USA, en Grèce, en Australie et en Bulgarie.

Toujours selon les retours formulés par les voyageurs, la réservation hôtelière d’établissements indépendants en Inde serait désormais "payable d’avance" pour les anglais. Même constat en Chine et en Indonésie où la presse a fait état d’une "situation de guerre dans les finances britanniques" !

C’est en Australie, où la banque du Commonwealth et la NAB ont suspendu l’échange de la Livre pour plusieurs jours, que les incidents de ce type ont été les plus nombreux. Par ailleurs selon des voyageurs d’affaires cités sur twitter, "la dégringolade du taux de change est désormais assortie à des frais privés dans certains hôtels canadiens"».

Notons que ce constat touche en priorité les touristes et non les businessmen des grandes entreprises britanniques.