Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Jeudi 20 Avril 2017

Les voyageurs d'affaires commenceraient-ils à se détourner d'Uber?



Procès ou interdiction de son activité en Europe, accusations de harcèlement sexuel, scandales en cascade, le début d'année a été difficile pour Uber. Ces multiples affaires ont terni l'image du VTC et diminueraient l'engouement des voyageurs d'affaires pour ses services. Le fournisseur de solutions de gestion des dépenses américain Certify remarque en effet que l'entreprise américaine a enregistré sa plus faible croissance lors de ce premier trimestre 2017.



Le début d'année 2017 n'a pas été tendre avec Uber
Le début d'année 2017 n'a pas été tendre avec Uber
Course à prix fixe, application, géolocalisation, paiement par carte bleue... Uber a révolutionné les transports routiers et séduit rapidement les voyageurs d'affaires. L’analyse trimestrielle de Certify montre que l'entreprise américaine domine le secteur avec 53% des dépenses des entreprises américaines pour les trajets routiers au 1er trimestre 2017. Elle est également la marque où la plus grande quantité de dépenses corporates sont réalisées (7%).

Toutefois, le spécialiste américain de la gestion des frais de déplacements remarque que l'entreprise, très marquée par les scandales, fait également face à un marché saturé en ce début d'année, et enregistre sa plus faible croissance d'un trimestre à l'autre. En effet, Uber n'a progressé que d'un point entre le 4ème trimestre 2016 et le premier trimestre 2017. En parallèle, son concurrent direct Lyft a grimpé de 2% tout comme la location de voiture.

Néanmoins, le phénomène est trop récent pour savoir si Uber est réellement sur une pente glissante. Et, les croissances annuelles restent à son avantage. Elle affiche une progression des dépenses corporates de 10% en un an tandis que les locations de voiture et les taxis chutent respectivement de 9 et 4%. Sa concurrente Lyft continue sa croissance, passant de 2% des facturations au 1er trimestre 2016 à 6% en 1er trimestre 2017.

Les autres secteurs
Avec sa clientèle majoritairement américaine, Starbucks et Mc Donalds sont sans surprise les chaînes enregistrant le plus de dépenses de restauration de voyageurs d'affaires. La marque d'adresses de café représente 4,55% des factures de repas avec une note moyenne de 12,61 dollars. Le fast-food représente, pour sa part, 2,85% des dépenses pour une facture moyenne de 9,03 dollars.

Delta reste la compagnie américaine enregistrant le plus de dépenses aériennes des entreprises (20,36%) pour un billet moyen de 420,58 dollars. Dans le domaine de l'hôtellerie, le titre revient à Hampton Inn (9.40%, facture 227.45 dollars). Pour les loueurs de voiture, National est en tête avec 26,08% et 185,09 dollars.