Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels


Les voyageurs d'affaires doivent jouer la pelure d'oignon


Difficile de savoir comment s'habiller lorsqu'on part en voyage d'affaires au bout du monde. Si les -nombreux- sites météo donnent de bonnes indications générales sur la température extérieure, ils ne fournissent pas d'indications sur les comportement locaux. Et là, il va falloir s'adapter pour ne pas étouffer ou geler !



Les conditions économiques font parfois bouger les lignes de la tenue de travail des voyageurs d'affaires. Ainsi, depuis le tsunami et ses conséquences, il est de bon ton de venir au bureau au Japon dans une tenue adaptée au climat extérieur. Pour réduire la consommation d'électricité, toujours un peu erratique, le traditionnel costume laisse place à des pull-overs sur la chemise (on garde la veste tout de même, on est au Japon) et les bureaux ont souvent été équipés de patères pour y déposer les doudounes. On ne se promène plus dans la rue en simple costume, le pragmatisme a vaincu le quant-à-soi !

En Corée, il est recommandé de venir aux rencontres professionnelles avec son petit Damart sous la chemise: le gouvernement s'inquiète tous les hivers d'une pénurie d'électricité et ordonne donc aux administrations publiques, mais aussi aux entreprises privées, de limiter les températures intérieures. Il n'est pas rare de voir les employés travailler une couverture sur les genoux et munis de bouillottes dans les poches. Et comme des gardes passent régulièrement pour vérifier, pas question de tricher sur le thermostat. Gants, écharpes et blouson bienvenus en rendez-vous.

Ces restrictions n'ont pas encore frappé outre-Atlantique. Officiellement et avec la crise économique, de nombreuses entreprises essaient de limiter leurs dépenses de climatisation/chauffage, mais il n'est pas rare de terminer une réunion en bras de chemise, tant il fait chaud à l'intérieur ! Les habitudes ont la peau dure, le voyageur d'affaires s'adapte : les couches se multiplient ou se réduisent en fonction des circonstances... Une vraie pelure d'oignon !

Annie Fave

Jeudi 19 Janvier 2012


Notez