Les voyageurs d’affaires indiens ne se privent pas pendant leurs déplacements

L’étude Expedia-Egencia "Future of Travel" pointait des différences significatives entre les voyageurs d’affaires de la génération Y et leurs aînés. Elle montre aussi que les comportements varient également selon le pays d’origine du professionnel. Les indiens sont les plus susceptibles de faire des folies avec la carte de leur entreprise.

Les voyageurs d’affaires indiens aiment les bonnes choses et se privent peu pendant leurs déplacements professionnels. 48 % d’entre eux s’offrent un surclassement à l’hôtel, c’est le score global le plus important parmi les 24 pays étudiés. 55 % profitent également de leurs voyages d’affaires pour s’offrir un repas haut de gamme (2e place sur le top général) tandis qu’ils sont 41 % à commander au room service. Ici, les Indiens se placent sur la troisième marche après la Thaïlande et Hong Kong. Ils sont également les plus nombreux (29 %) à réserver dans des hôtels de luxe.
Mais il faut reconnaître aussi que ce sont des voyageurs souvent sur les routes. 44 % d’entre eux effectuent plus de 5 déplacements par an pour le travail. Le plus souvent (34 %), le séjour dure deux jours. S’ils sont 44 % de collaborateurs indiens à travailler plus lorsqu’ils sont en mission, ils aiment aussi profiter de la destination. Seulement un quart d’entre eux ne prolongent pas leurs voyages pour visiter. En outre, 44 % des sondés transforment leurs déplacements professionnels en vacances, mais dans ce cas-là ils sont seuls pendant la partie Business. 42 % des indiens interrogés ont des proches qui se joignent à eux.