Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Mardi 18 Septembre 2012

Les voyageurs d'affaires moins protégés en cas de crash



Accès rapide à l’avion, menu amélioré, siège plus confortable… Voyager en First ou en Business présentent de nombreux avantages pour les voyageurs d’affaires. Sauf un - si l’on en croit une étude scientifique filmée par la chaîne britannique Channel 4 - les passagers à haute contribution ont moins de chance de survivre en cas de crash.



Les voyageurs d'affaires moins protégés en cas de crash
Pour parvenir à cette conclusion, les chercheurs ont fait s’écraser un Boieng 727 dans le désert mexicain de Sonora, avec pour seuls passagers des mannequins de crash test, des capteurs et des caméras. La conclusion semble sans appel, les voyageurs à l’avant de l’appareil – emplacement généralement réservé aux cabines Première et Affaires – ne survivent pas à l’accident. Le cockpit ainsi que les 11 premiers rangs ont en effet été détruits lors de l’impact de l’avion test en avril dernier. Les capteurs ont enregistrés une force de 12 G dans cette section. De quoi consoler les voyageurs d'affaires soumis aux restrictions budgétaires...

Par contre leurs calculs ont déterminé que 78 % des autres passagers étaient toujours vivants après l’accident. L’étude montre également que plus on est au fond de l'avion, plus les chances de survie augmentent. Elle a prouvé également que la position de sécurité montrée lors des consignes de sécurité au décollage n’est pas inutile. Les mannequins dans cette position et ayant leur ceinture auraient survécu s’ils avaient été des êtres de chair, leurs collègues attachés mais uniquement assis auraient souffert de sévères blessures à la tête selon les capteurs, et ceux qui n’étaient pas attachés seraient morts. L’émission Plan Crash qui dévoile l’étude dans son entier sera diffusée le mois prochain sur Channel 4.



1.Posté par NOTO le 20/09/2012 23:30
il me semble que des études anciennes avaient déjà montré la plus grande protection des passagers positionnés à l'arrière de l'avion.
avez vous des références bibliographiques à ce sujet?
merci