Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels

Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Les voyageurs d’affaires ne craignent pas le printemps de l'érable


Depuis plus de 100 jours, Montréal est le théâtre d’une grève étudiante importante. Mais les manifestations et les affrontements dans certaines rues de la ville ne semblent pas inquiéter les voyageurs d’affaires. Pierre Bellerose, vice-président de Tourisme Montréal, remarque que les chiffres touristiques d’avril ne montrent aucune défaillance pour le moment, ni pour le Mice ni pour les affaires.



Les voyageurs d’affaires ne craignent pas le printemps de l'érable
Si les étudiants sont dans les rues pour marquer leur opposition à la hausse des frais de scolarité et également maintenant contre une loi qui leur interdit de manifester, les participants à des congrès ou séminaires sont toujours dans les salles de réunion. Tous les événements professionnels prévus se sont déroulés sans incident ni grande inquiétude de la part des voyageurs d’affaires «Il n’y a pas eu d’annulation ou de baisse de fréquentation», a expliqué Pierre Bellerose au journal québécois Métro. «On a même constaté qu’il y avait des congressistes qui ne savaient même pas qu’il y avait des problèmes et des manifestations» a-t-il ajouté. En mai, le mouvement étudiant a pris de l’importance, marquant un traitement plus important de l’événement par la presse internationale. Les craintes internationales devant les images pourraient se développer. Tourisme Montréal précise que la ville reste sûre - c'est l'un de ses raguments d'ailleurs - mais conseille toutefois de faire preuve de prudence et de se tenir éloigner des manifestations.