Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Mercredi 16 Juin 2010

Les voyageurs d'affaires ne raccrochent jamais leur téléphone portable



Comme les mobiles et smartphone deviennent utilisables dans les avions et que les forfaits d‘entreprise s‘adaptent de mieux en mieux aux communications internationales, les voyageurs d’affaires n’éteignent pratiquement plus leur téléphone. Ce qui n’est pas forcement pour leur plaire, selon une étude sur les rapports des business travellers avec les technologies mobiles.



DR Virginie Valdois
DR Virginie Valdois
Dévoilée au Business Travel Market et reprise par Travelmole, cette étude a été conduite par le BTM et l’association des voyageurs d’affaires ACTE. Les résultats montrent une forte adoption des technologies mobiles, et une disponibilité quasi-totale des voyageurs pendant leurs déplacements. L’étude indique que seulement 6,2% des voyageurs éteignent leur téléphone professionnel en dehors des heures de travail. Et parmi tous les autres, ils sont seulement 30% à se rendre injoignables de leur propre chef. La majorité des voyageurs interrogés affirment rester joignable parce que leurs clients ou leurs employeurs attendent qu’ils le soient.

Le développement des technologies mobiles destinées aux voyageurs, récemment accéléré par une série de partenariats technologiques passés par les acteurs du voyage d’affaires, semble être majoritairement apprécié et adopté par les voyageurs d’affaires. Selon Travelmole, l’étude indique que 85% des répondants trouvent les technologies mobiles utiles en cas de crise, et près de la moitié des voyageurs les utilise pour trouver des options de voyage alternatives. Concernant les smartphones, près des trois quarts des voyageurs d’affaires utilisent les services mails mobiles et les applications pour rester en contact avec leur entreprise et leur famille.

«Les smartphone et blackberries sont devenus indispensables aux voyageurs d’affaires et les récents événements ont vraiment mis en lumière leur utilité en cas d’urgence», a déclaré Paul Robin, directeur de l’événement Business Travel Market dans les colonnes de Travelmole. L’enregistrement mobile fait doucement son chemin, utilisé par environ 40% des voyageurs. La réservation sur mobile reste en revanche très faible, avec seulement 11% des voyageurs d’affaires qui l’utilisent pour le train ou l’aérien.