Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Les voyageurs d'affaires peuvent voler avec des bistouris


Peut-on monter à bord d'un avion avec un bistouri chirurgical ? Le bon sens voudrait que la réponse soit non. Mais, il est en fait possible d’avoir cet objet tranchant dans son sac cabine car sa lame ne dépasse pas les 6 centimètres.



JesseW at wikipedia
JesseW at wikipedia
Patrice, chirurgien, a fait cette découverte en prenant la navette Toulouse-Paris du 3 janvier 2014. Arrivé à la sécurité de l’aéroport de la ville rose, le passager qui travaille dans le secteur dentaire se rend compte qu’il a avec lui un bistouri. «Cet instrument est conçu pour faire de la chirurgie lourde. Je le manipule avec beaucoup de délicatesse car il est aussi dangereux qu’un canif», a-t-il confié à La Dépêche. Il a alors averti les agents de la présence de l’objet tranchant dans son sac. Mais l’instrument n’éveille pas d’inquiétude lors des contrôles. Patrice est autorisé à passer. Le voyageur qui juge son bien dangereux, demande qu’il soit examiné par un responsable. «Il l’a pris dans ses mains et m’a dit que la lame faisant moins de 6 centimètres, que le bistouri était conforme aux règles de sécurité et qu’il n’y avait pas de problème pour embarquer avec», explique le passager au journal. «J’étais abasourdi, on ne peut pas passer avec un parfum ou des crèmes, mais avec ça, oui», conclut-il. En effet, selon la réglementation européenne, il est possible de monter dans un avion avec un couteau si sa lame est inférieure à 6 centimètres, celle du bistouri était de 5 cm. Malgré ses efforts, Patrice est parti avec cet objet qui lui semblait pourtant dangereux.