Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Les voyageurs d’affaires sont sur écoute à l’aéroport d’Ottawa


«Taisez-vous, vous êtes enregistrés» pourraient bien être les futures consignes des entreprises à leurs voyageurs d’affaires en déplacement à Ottawa. Selon le journal Ottawa Citizen, l’Agence des services frontaliers du Canada (ASFC) a profité de la rénovation de son système de surveillance vidéo pour placer des équipements d’enregistrement audio dans la «customs controlled area» de l’aéroport Macdonald-Cartier International de la capitale canadienne.



Les voyageurs d’affaires sont sur écoute à l’aéroport d’Ottawa
Interrogée sur l’utilisation de cette technologie, l’agence canadienne a indiqué qu’elle souhaitait enregistrer les conversations des personnes présentes dans l'aéroport Macdonald-Cartier International d'Ottawa dans une volonté d’améliorer la sécurité de la plate-forme et des frontières, surtout en matière de crime organisé et autres actes de malveillance. Néanmoins, les voyageurs d’affaires peuvent encore parler sans crainte de voir les informations confidentielles dévoilées, l’ASFC a assuré que le dispositif ne fonctionnait pas encore. Elle précisera sur son site web les conditions d’utilisation de ces enregistrements et de leur stockage lorsque la mise en route sera décidée. Informé de cette nouvelle procédure de sécurité, le Syndicat des Douanes et de l’Immigration - qui représente 45 employés de l’agence sur l’aéroport d’Ottawa - s’inquiète. Il craint que les conversations des salariés de la plate-forme soient enregistrées, écoutées puis placées dans leur dossier. En 2008, une étude avait rapporté que 58 groupes criminels spécialisés dans les narcotiques ou la contrebande étaient actifs dans les aéroports canadiens par le biais d'employés corrompus ou infiltrés. Après ce constat, le Canada a mis en place des “customs controlled areas” dans ses principaux aéroports. Dans ces zones, les agents peuvent interrogés plus facilement employés et passagers internationaux ou domestiques, et cela sans être dans la zone de contrôle de sécurité. A l’aéroport d’Ottawa, la “customs controlled area” se situe dans les zones d’arrivées et de départs des avions, le contrôle des frontières et des douanes ainsi que les espaces d’attente et de départ de la plate-forme.