Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels


Location de voiture : quand les brokers séduisent les voyageurs d’affaires


Discrètement, en moins de deux ans, les brokers spécialisés dans la location de voiture à prix low-cost s’imposent doucement sur le marché du voyage d’affaires. Un succès particulièrement remarqué chez les jeunes qui savent les utiliser dans les PME/PMI pour payer leur voiture moins cher.



Exemple concret à Barcelone, ou deux jours de Fiat Punto, assurances incluses, coûte 21,49 € (pour 48 heures). Et le pire c’est que Firefly, le loueur retenu, est une filiale low cost d’Hertz ! On le voit chaque jour dans les entreprises, la location de voiture n’est plus un souci pour les acheteurs. Avec des tarifs négociés qui peuvent descendre jusqu’à 31 € la journée, hors carburant, il est parfois préférable de réserver une voiture que de prendre deux ou trois taxis dans les 24 heures. C’est d’ailleurs un constat que font les PME/PMI de province qui s’arrangent pour regrouper leurs déplacements sur un ou deux jours et les articuler autour d’une voiture louée.

Au-delà des faits, le poids des brokers dans la génération Y est devenu de plus en plus fort. D’autant plus important que les résultats parlent d’eux-mêmes. Sur le site locationdevoiture.fr, il faut moins de 3 minutes pour faire son choix. Le broker précise toutes les options disponibles et s’offre le luxe d’un service unique : envoi du plan de l’aéroport et des emplacements des loueurs, fiche dans la langue du pays pour éviter les ventes poussées des assurances… bref, une offre « clé en main » qui va bien au-delà des loueurs classiques.

On comprend mieux, en ayant fait le test, pourquoi les brokers aux USA pèsent déjà près de 35 % du marché en ligne. Un chiffre en forte hausse d’une année sur l’autre.
L’Europe aussi s’adapte à l’offre du low cost. En Italie, comme en Allemagne, il est désormais possible de trouver une voiture pour moins de 20 € par jour, assurances comprises. Difficile alors de faire mieux. Mais au-delà des chiffres, c’est l’adaptation du client à la période locative qui reste le point fort de ce best buy. Impensable de chercher un véhicule à des périodes chargées… Et encore. Même en plein été, il n’est pas impossible de trouver chez des indépendants des voitures à prix fracassés. C’est tout le talent des brokers que l’open booking va amplifier. Pas mal d’acheteurs ont compris le bon plan.

Pierre Barre

Lundi 24 Février 2014


Notez