Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


London City Airport «doit fermer» selon des experts


De très nombreux voyageurs d’affaires plébiscitent la plate-forme de London City Airport, située dans les Docklands à l’est de Londres. Pour des experts, le tarmac très pratique pour se rendre dans le quartier financier de la capitale britannique a un faible impact économique sur la ville. Ils préconisent donc sa fermeture.



Les auteurs du rapport de la New Economics Foundation (NEF) ont calculé que l’aéroport London City ne représentait que 2,4 % de la demande de vols sur Londres. Ils estiment que la plate-forme devrait fermer et ses passagers être reportés sur Gatwick, Heathrow et Stansted.

Le document précise que «City Airport crée peu de valeur. Bien qu’il occupe 500 000m² au cœur de Londres, sa contribution directe à l’économie du Royaume-Uni en 2011 était de 110m£, moins d’un cinquième du proche ExCeL Exhibition and conference Centre». L’économiste de NEF Helen Kersley estime que «Compte tenu du grave manque de logement, ainsi que l’engagement international du Royaume-Uni à réduire ses émission de carbone, nous devons sérieusement nous questionner sur la logique d’avoir un aéroport en centre-ville». Elle souhaiterait en effet que des maisons, des commerces et des bureaux remplacent la piste. Elle poursuit: «London City Airport est un fardeau environnemental et social significatif pour les riverains et donne peu en retour».

L’aéroport a réagi en rappelant que l’installation était la seule à donner un accès rapide au centre financier de la ville et facilitait de la sorte les investissements étrangers et la croissance économique. De plus, sa fermeture conduirait au licenciement de 2000 personnes et empêcherait la création de 1500 emplois supplémentaires d’ici 2023.