Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Londres - Sydney en 2h30 ?


Virgin Galactic n’a pas encore lancé ses premiers vols dans l’espace. Pourtant l’entreprise du milliardaire Richard Branson envisage déjà de nouveaux débouchés qui seraient beaucoup plus terre à terre : des vols reliant directement et rapidement… des villes très éloignées.



L'avion porteur EVE de type WhiteKnight Two à sa présentation officielle (2008)
L'avion porteur EVE de type WhiteKnight Two à sa présentation officielle (2008)
Lors d’une conférence la semaine dernière à Londres, le directeur commercial de Virgin Galactic Stephen Attenborough a indiqué que la compagnie pourrait se lancer dans les vols très long-courriers. Les avancées techniques utilisées pour les vols en orbite permettraient selon lui de relier Londres à l’Australie en 2h30. Il a ajouté en plaisantant que ce court trajet serait suivi «par 3 heures à l’immigration, probablement», selon le Huffington Post UK. Selon lui, ces vols long-courriers présenteraient également un autre avantage que le gain de temps : des émissions de gaz à effet de serre réduites. Il a fait remarquer que la plus grande partie du vol s’effectuant en orbite, l’appareil dégagera moins de pollution dans l’atmosphère que les avions déployés sur un trajet similaire.