Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Lufthansa impactée par le carburant…


Comme nous l’avions déjà annoncé le 7 mars dernier, Lufthansa a officialisé ce jour ses résultats économiques pour 2011 et annonce un bénéfice opérationnel de 820 millions d’euros en baisse de 200 millions d’euros par rapport à 2010. Le chiffre d’affaires est en hausse de 8,6 % à 28,7 milliards d’euros. La perte est confirmée à 13 millions d’Euros.



Lufthansa impactée par le carburant…
Les explications fournies par Christoph Franz, Président du conseil d’administration de Lufthansa sont simples : « un environnement houleux, caractérisé par des chocs exogènes ainsi que par une forte pression régulatrice ». Le résultat du groupe intègre le produit de l’abandon d’activités de BMI pour un montant de moins 285 millions d’euros. La perte nette du groupe ainsi calculée s’élève à 13 millions d’euros. Le résultat des secteurs d’activité maintenus au sein du groupe se monte en revanche à 289 millions d’euros. Par ailleurs, le groupe a versé 361 millions d’euros aux autorités allemandes et autrichiennes au titre de la taxe sur le transport aérien. Après avoir déjà réduit la croissance prévue pour 2012 dans ce secteur d’activité de 9 à 3 % dès le troisième trimestre 2011, le groupe table désormais sur une croissance des sièges-kilomètres offerts au total de 2 % pour l’année en cours. La compagnie a toutefois augmenté la part de ses recettes dans les catégories supérieures sur les long-courriers de 1,7 point, à plus de 50 %, alors même que la part des sièges en classe économique a augmenté en proportion plus importante dans le cadre de la modernisation de la flotte. Grâce à Climb 2011, programme visant à garantir un résultat positif et qui s’est achevé en fin d’année, Lufthansa Passage a pu réduire ses coûts unitaires dans l’ensemble de 2,5 % et de 4 % sur les courtes distances, après ajustement de la facture carburants. SWISS est la compagnie du groupe qui a compensé le mieux la facture carburants élevée et la faiblesse de la conjoncture en réalisant un bénéfice opérationnel de 259 millions d’euros, même si cette valeur est inférieure de 39 millions d’euros versus 2010. Austrian Airlines a certes amélioré son résultat opérationnel de 6,1 % mais a néanmoins enregistré une perte opérationnelle de 62 millions d’euros. Le résultat opérationnel de Germanwings a été fortement impacté par la taxe sur le transport aérien et s’élevait en fin d’année à moins 52 millions d’euros. Avec une taxe sur le transport aérien représentant 5,4 % de son chiffre d’affaires, Germanwings a été la compagnie aérienne la plus touchée.

Le groupe table sur un bénéfice opérationnel autour des 500 millions d’euros pour l’année 2012