Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Lufthansa ne veut pas garantir l’emploi chez Brussels Airlines


Turbulences en vue pour la compagnie belge après les déclarations de Carsten Spohr, le patron de Lufthansa, qui a affirmé au quotidien néerlandais Tijd qu’il "n’était pas en mesure de garantir l’emploi au sein de Brussels Airlines" et confirmé que "le nom de Brussels Airlines devrait disparaître".



Une douche froide pour les syndicats qui était persuadés que la compagnie allemande allait développer la plateforme de Bruxelles… Ce qui n’est plus aujourd’hui une évidence.

Pour le PDG de Lufthansa, cité par Tijd, "La compagnie belge est trop petite et souffre d'une certaine faiblesse à l'étranger". En confirmant tacitement son intégration à Eurowings,

Carsten Spohr pourrait mettre le feu au poudre des relations sociales et sonner le coup d’envoi de mouvements de grèves qui pourrait être engagés dès la fin novembre.







1.Posté par Patrick Anspach le 08/10/2016 17:58
Le "Tijd" n'est pas un quotidien néerlandais, mais belge. Néerlandophone, certes, mais belge.